Critique Ciné : Promising Young Woman (2021)

Critique Ciné : Promising Young Woman (2021)

Promising Young Woman // De Emerald Fennell. Avec Carey Mulligan, Bon Burnham et Alison Brie.

 

Emerald Fennell (Killing Eve) nous propose son premier long métrage et je dois avouer que c’est un sacré plaisir du premier instant. Ce revenge-movie maquillé en thriller mène sa barque du début à la fin. C’est pop, coloré et les dialogues sont plutôt succulents ce qui permet de tout de suite se laisser prendre au jeu avant de tomber sous le charme de Carey Mulligan (The Dig). Cette dernière a l’air de s’éclater à jouer la femme qui veut prendre sa revanche sur les hommes. Derrière se film se cache un véritable engagement et si dans certains films les engagements féministes sont embarqués avec les gros sabots, Promising Young Woman s’avère plus subtile et ainsi beaucoup plus palpitant. On ne sait pas trop dans quelle genre d’aventure on embarque au début avant que le film ne délie petit à petit les éléments de son récit afin de nous permettre de cerner qui est Cassie et pourquoi cette dernière s’en prend autant aux hommes. Un peu comme une sorte de film d’horreur, le film ouvre sur une séquence qui a tout d’une scène de meurtre (même si l’on n’a pas la réponse tout de suite). On comprend que le but de Promising Young Woman est surtout de donner une perspective, celle d’une femme qui a connu un traumatisme (enfin, sa meilleure amie qui s’est donnée la mort à cause d’un viol en réunion).

 

Tout le monde s’entendait pour dire que Cassie était une jeune femme pleine d’avenir…jusqu’à ce qu’un évènement inattendu ne vienne tout bouleverser. Mais rien dans la vie de Cassie n’est en fait conforme aux apparences : elle est aussi intelligente que rusée, séduisante que calculatrice et mène une double vie dès la nuit tombée. Au cours de cette aventure passionnante, une rencontre inattendue va donner l’opportunité à Cassie de racheter les erreurs de son passé.

 

Bien que le film commence directement comme un conte de revanche féminine, Promising Young Woman explore aussi au delà de ses aspects de thriller les angles d’attaque de Cassandra. On apprend à connaître la jeune femme et ce qui la ronge au fond d’elle au delà du besoin de s’en prendre aux hommes. Le film répond aussi rapidement à la question de savoir ce qui pourrait se passer si elle rencontre quelqu’un qu’elle va réussir à aimer pour de vrai, un vrai « bon homme ». Si par moment on a l’impression de voir Cassie plonger dans le rôle d’une vigilante, elle est bien plus vilaine que l’on ne pourrait le penser. Les regards qu’elle peut lancer à certains moments démontrent un certain problème psychologique où son envie et ses motivations sont simplement là pour humilier les hommes. Ce que Promising Young Woman n’arrive pas à faire cependant (car il y a un défaut) c’est trouver des subtilités dans un récit qui n’en a pas. Disons qu’une fois que l’on comprend qu’elle humilie les hommes, Promising Young Woman devient beaucoup plus prévisible et presque moins savoureux que cette scène d’introduction assez intéressante. Pour autant, Carey Mulligan fait aussi beaucoup dans la réussite du film et rien que pour elle, il faut absolument se pencher sur ce film.

 

Note : 7.5/10. En bref, un « revenge movie » qui permet une fois de plus à Carey Mulligan de sortir du lot.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article