Critique Ciné : Tous mes amis sont morts (2021, Netflix)

Critique Ciné : Tous mes amis sont morts (2021, Netflix)

Tous mes amis sont morts // De Jan Belcl. Avec Julia Wieniawa-Narkiewicz, Mateusz Wieclawek et Adam Turczyk.

 

Le cinéma polonais d’horreur est en forme sur Netflix. Avec Tous mes amis sont morts, nous avons une comédie d’horreur assez sombre ultra référencée qui s’avère ne jamais laisser le temps de respirer le spectateur. Le film use et abuse de tout ce qu’il a sous la main afin de créer un univers divertissant qui captivera le spectateur. Mais le film a aussi une arrière pensée : il veut clairement envoyer un message à la jeunesse dans un sous-texte assez brillant. Notamment lorsqu’au détour d’une petite ligne de dialogue le film fait de la prévention sur la prise d’extasy. Cela peut sembler anodin mais ça m’a marqué et au fond tout le monde est une sorte de prévention sur la prise de drogue et ce que cela peut nous pousser à faire. Le film pousse le délire jusqu’au bout que cela soit le gore, la comédie noire ou encore la dramaturgie sur les relations adolescentes. Jan Belcl fait ici quelque chose de coloré et sombre qui sied bien aux références allant de Tarantino à Shining en passant par American Pie (la scène des deux potes qui se retrouvent à mimer des relations sexuelles pour séduire la cougar du groupe c’est quand même bien trouvé).

 

Lors d'une fête du Nouvel An, un groupe d'amis traverse un tourbillon d'événements qui révèle des secrets, brise des cœurs, et conduit à un dénouement choquant.

 

La bande originale de Tous mes amis sont morts est là aussi un point fort. Elle mélange les genres, de l’électro au rock, en passant par la pop afin de donner un rythme à chacune de ses séquences sans prendre le temps pour le spectateur de se reposer. Plus le film avance et plus le rythme s’accélère afin de nous conduire au bain de sang que l’introduction nous promet. Dans le genre, j’avais été très séduit l’an dernier par le film russe Why Don’t You Just Die qui reprenait ce principe sanglant où la comédie a une part belle du récit, ou Bienvenue au Cottage (2008) qui était une sacrée comédie elle aussi. Le film n’a pas froid aux yeux et se permet donc tout ce qui pourrait arriver dans une fête de Nouvel An qui n’a aucune limite. Bien entendu, le sexe a la part belle mais devient un gimmick assez amusant prolongeant une fois de plus le délire à son paroxysme. Les polonais ont trouvé ici de quoi nous offrir un dernier régal (en retard) de Nouvel An qui vient presque souligner l’absurdité du monde actuel avec tout ce qu’il nous met en face. Dans un sens, Tous mes amis sont morts n’est peut-être pas le film le plus original du monde mais il a le mérite d’être efficace.

 

Note : 7.5/10. En bref, une comédie noire d’horreur délirante qui pousse son idée à son paroxysme avec un brin de sous texte préventif assez bien trouvé.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article