Critiques Séries : Servant. Saison 2. Episode 6. Espresso.

Critiques Séries : Servant. Saison 2. Episode 6. Espresso.

Servant // Saison 2. Episode 6. Espresso.

 

Alors que la saison 2 de Servant commençait à réellement montrer quelque chose, « Espresso » m’a un peu déçu. J’ai eu cette impression que les scénaristes ont décidé de mettre un frein à la saison afin de nous préparer aux deux derniers épisodes. Le retour de George à la fin de l’épisode précédent était une bonne idée engageante. Si il apporte certaines réponses, il laisse aussi les personnages et surtout les téléspectateurs avec pas mal de questions en suspend. Etant donné que Servant a déjà été renouvelée pour une saison 3, je me demande si cet épisode n’a pas été écrit avec cette information. Commençons par le titre de l’épisode, « Espresso » qui vient du fait que Sean a acheté une machine à expresso. C’est une occasion de mélanger pas mal de choses aussi et de rappeler que Sean n’était pas le meilleur père qu’il soit pour Jericho alors que Dorothy était plus présente (quand elle le pouvait).

 

Le retour de George aurait clairement pu nous offrir un peu plus de surprises. Dorothy pense que Jericho va revenir à la maison ce qui la rend complètement aveugle vis-à-vis de tout ce qui se passe d’étrange dans la maison (et il y en a pas mal). Servant mélange ainsi une sorte d’histoire de maisons hantés. J’ai comme l’impression que la série est en train de dévier petit à petit vers son univers fantastique (comme le retour de Jericho). L’histoire de Leanne, du point de vue de George, reste assez terre à terre dans le sens où cela ne colle presque pas avec la fin de « Cake » qui était électrique (d’une certaine façon). Je me demande vraiment où Servant veut aller parfois car il y a certains éléments qui restent incompréhensibles. Notamment ce qui se passe dans la maison dans sa globalité. Est-ce des phénomènes paranormaux comme je l’imagine ou bien simplement autre chose.

 

Dans un flashback, on apprend que Sean devait être juge dans une émission culinaire connue (comme Masterchef ou Top Chef) sauf que dans le présent on sait très bien où il a fini depuis la première disparition de Jericho dont Dorothy ne s’est jamais remise. Ce que j’ai surtout apprécié dans cet épisode c’est la façon dont Servant exploite Sean. Il est plus touchant et la série cherche à creuser un peu plus les émotions du personnage qui étaient éteintes dans la saison précédente. Le cliffangher de cet épisode est d’autant plus intéressant qu’il y a eu des coups de feu dans la maison où Leanne a été kidnappée. Bien que la saison fasse énormément de choses en seulement 25 minutes, j’ai parfois eu l’impression qu’il n’y avait pas grand chose, comme si l’on avait mis pause dans l’attente de certains rebondissements (comme celui du cliffangher). Il reste deux épisodes avant la fin de la saison 2 et je suis excité à l’idée de les découvrir mais il va falloir nous en dire plus et vite…

 

Note : 5.5/10. En bref, un épisode qui ralenti le rythme de la saison d’un coup de frein sec. Pourtant il s’en passe des choses…

Disponible sur Apple TV+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Emric K. Der Traumer 23/02/2021 11:11

Je suis tout à fait d'accord avec ta critique concernant cet épisode 6. A la fin de l'épisode 5, on sentait la tension monter d'un cran avec cette séquence où Léanne éclate les ampoules et dévore le gâteau de l'épiphanie. Une série vraiment fantastique, sûrement la meilleure que j'ai vu pour le moment. Un scénario incroyable, sombre, hitchcockien ! Et que dire des cadrages/plans et photographie de Servant...Splendide! Bravo pour ton blog, j'aime beaucoup! Je m'abonne !