Critiques Séries : The Resident. Saison 4. Episode 5.

Critiques Séries : The Resident. Saison 4. Episode 5.

The Resident // Saison 4. Episode 5. Home Before Dark.

 

A la fin de l’épisode précédent, on apprenait que Chastain était vendu à un groupe immobilier pour en faire des pavillons de luxe. L’hôpital perd des millions (ce qui n’est pas étonnant) mais l’histoire est intéressante car elle permet de bousculer un peu les intrigues de la série. Cela permet en plus de faire de cet épisode l’un des meilleurs de The Resident. Bien entendu, l’issue de l’histoire de la vente de Chastain était prévisible dans le sens où la série se serait terminée si il n’y avait plus d’hôpital. Du coup, ce n’est pas vraiment la résolution facile de l’histoire qui est intéressante mais la façon dont chacun des personnages joue son rôle et le casting aussi. Le casting est parfait du début à la fin de l’épisode, donnant un vrai coup de pouce à une issue prévisible. Les personnages donnent du meilleur d’eux-mêmes. Matt Czuchry continue d’être à mes yeux l’un des meilleurs de cette série. Sa façon d’incarner Conrad est parfaite et permet ici d’ajouter une fois de plus une dimension humaine au récit. Son intrigue de bébé avec Nic est elle aussi réussie (et je m’étonne moi-même de le penser !). Le retour du père de Conrad est une occasion pour parler business mais aussi du fait qu’il va devenir grand père.

 

Enfin, au début de l’épisode je dois avouer que j’ai eu peur que The Resident décide de tuer le bébé. Il va bien et Nic ne pouvait pas mourir non plus. Sans Nic, la série ne serait plus ce qu’elle est (et je n’ai pas lu d’articles disant que Emily VanCamp voulait quitter la série). Derrière toutes ces petites intrigues prévisibles, la série fait des choses intelligentes car elle créé de l’action du début à la fin, des tensions, qui font réellement bouger les choses. Dans les séries médicales, ce qu’il y a de mieux ce sont les personnages mis en danger et cet épisode nous offre la quantité de drame nécessaire pour faire de l’épisode quelque chose de suffisamment mémorable. En plus de Nic qui est entre la vie et la mort, le bébé aussi, c’est tout le destin des personnages qui est mis dans la balance avec la vente de Chastain.

 

La relation entre Conrad et Kit est aussi quelque chose que la série n’exploite pas suffisamment. Je pense que les scénaristes sous estime clairement la dynamique qu’il y a entre les deux acteurs. Il en va de même avec Devon. Il y a des dynamiques que la série a parfois mis de côté au fil des saisons mais qui ont le mérite d’être excellente quand elles sont enfin de retour. « Home Before Dark » fait parti de mes épisodes préférés de The Resident car il condense tout ce que j’aime dans cette série du début à la fin et c’est pile poil ce dont j’avais besoin. En plus de la richesse émotionnelle de l’épisode, c’est un épisode à la tension soignée et aux personnages au rendez-vous d’une intrigue commune.

 

Note : 8/10. En bref, un épisode presque parfait où le danger constant permet de créer de l’émotion et rassembler tous les personnages de façon intelligente.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article