Critiques Séries : The Watch (2021). Saison 1. Episode 8 (season finale)

Critiques Séries : The Watch (2021). Saison 1. Episode 8 (season finale)

The Watch (2021) // Saison 1. Episode 8. Better to Light a Candle.

SEASON FINALE

 

Dans l’épisode précédent, Vimes changeait de place avec son alter-ego vilain du multiverse. Notre Sam était en prison avec des gens que l’on a déjà vu mais des visages différents. Pendant ce temps, dans le monde que l’on suit depuis le départ, Vimes s’associait à Carcer Dun afin de l’aider à retrouver le dernier artéfact permettant de contrôler le dragon. C’était un épisode parfois efficace et parfois décevant. Cet épisode est le dernier de la première saison et il est aussi décevant qu’une grande partie de la saison. Disons que j’ai eu cette mauvaise impression que les scénaristes ne savaient pas du tout quoi faire. La conclusion reste dans la lignée de ce que l’on pouvait attendre dans le sens où tout ce qui a été fait depuis le début de la saison se retrouve ici mais ce n’est pas suffisamment intéressant ou palpitant pour donner l’envie frénétique de se replonger dans The Watch une seconde fois si jamais BBC America venait à renouveler la série.

 

Ce que cet épisode réussi malgré tout c’est faire en sorte que tout ce qui a été développé se retrouve ici afin de construire quelque chose de plus cohérent. Mais étant donné que je ne me suis pas plus attaché que ça aux personnages, je n’ai pas réussi à m’imprégner pleinement de cette conclusion. Le seul truc qui m’a vraiment surpris c’est probablement la révélation sur le générique et le fait qu’on l’écoute depuis le début. Pour ce qui est des relations parmi les membres de The Watch, c’est le genre de choses qui en plus d’alourdir un final, n’apportent strictement rien au récit. Ce qui m’embête avec The Watch c’est que j’ai tellement envie d’aimer cette série et que je n’y arrive pas du tout. Rien ne prend vraiment forme comme il se doit et je me retrouve complètement déçu du résultat.

 

Bien entendu, The Watch a encore des choses en stock dans le sens où elle installe déjà des éléments pour une saison 2 potentielle. Il y a de la place pour introduire de nouveaux personnages du Disque-Monde mais vu comment le monde a été dépeint dans cette série, parfois très bien et parfois très mal… pas sûr que cela soit une bonne chose. Pratchett est quelqu’un de complexe à adapter et cette saison en demi-teinte de The Watch l’aura prouvé. Au moins cet épisode a le mérite d’offrir une conclusion à la saison assez satisfaisante pour se laisser prendre au jeu par moment.

 

Note : 5/10. En bref, un final qui sait être fun parfois mais qui reste bordélique à d’autres.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article