Critiques Séries : Walker. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Walker. Saison 1. Episode 3.

Walker // Saison 1. Episode 3. Bobble Head.

 

Walker version The CW n’a clairement rien à voir en dehors du nom du héros avec la série de mon enfance… C’est devenu une sorte de soap policier. L’épisode précédent permettait à la série de trouver une certaine forme d’équilibre intéressant entre les personnages et le reste. « Bobble Head » laisse la série nous montrer ses qualités et ses défauts à coeur ouvert. Cet épisode fait tout de même quelque chose d’intéressant pour s’éloigner totalement de la série originale : un gogo couvert de paillettes ! On avait bien besoin de ça pour nous remonter le moral depuis le dernier Magic Mike. Mais c’est justement ce genre de trucs qui participent à ce qui fait défaut à cette série. La série donne aussi un peu plus de place à Geri ou Bret avec des développements plus ou moins satisfaisants mais ce qui ne fonctionne pas dans Walker c’est son héros et c’est un énorme problème dans une série sensée faire de son héros un héros…

 

La série a du mal à trouver le bon équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle de Walker. Bien que l’épisode se concentre moins sur le deuil de Walker (de toute façon on y est pour les 18 épisodes de cette saison), « Bobble Head » donne souvent l’impression d’être un enchainement de scènes déconnectées. Dès que la série donne un peu de place aux histoires personnelles de Walker (le lien avec Hoyt Rawlins, avec Stella, etc.), on sent que les scénaristes ne savent pas du tout quoi faire. A la fin de l’épisode précédent, Walker et Stella se retrouvaient et cet épisode fait tout ce qu’il ne fallait pas faire. Stella est un personnage qui n’a pas grand intérêt narratif si ce n’est me donner l’impression de regarder tous les poncifs d’une série pour ados fauchée de Netflix.

 

Pour ce qui est de l’intrigue autour du gogo danseur plein de paillettes, là aussi la série n’a pas réussi à faire grand chose de palpitant. L’affaire en elle-même ne sait pas comment faire pour devenir intéressante et c’est là où la série botte en touche. Le fait que Walker ne nous donne pas suffisamment d’intrigues pour s’attacher aux personnages me déconnecte de plus en plus du récit. Notamment dans la relation entre Walker et Hoyt. Durant ces trois premiers épisodes, Walker nous introduit des histoires à la narration embuée et des nouveaux personnages mal fagotés. La série fait parfois l’effort d’aller plus loin et donc de creuser ces nouveaux personnages pour en faire quelque chose. Cependant, cela ne fonctionne pas du tout comme prévu. Je n’arrive pas à m’attacher à Walker et je me demande si j’aurais la patience d’attendre la saison entière…

 

Note : 3/10. En bref, la série plane au dessus de tout ce qui peut être intéressant… dommage.

Walker est déjà renouvelée pour une saison 2 par The CW.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article