Critiques Séries : WandaVision. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : WandaVision. Saison 1. Episode 5.

WandaVision // Saison 1. Episode 5. On a Very Special Episode…

 

Alors que « We Interrupt this Program » nous révélait tout un tas d’éléments sur la mythologie de la série, cet épisode va bien plus loin en combinant l’aspect sitcom avec notre monde extérieur. Ce qui me fascine avec WandaVision désormais c’est en plus de savoir ce qui se passe, je dois avouer que l’ensemble brille par sa capacité à nous maintenir en haleine. Ce qui était presque décevant dans l’épisode 3 démontre depuis l’épisode précédent que la mythologie de cette série est fascinante. On pouvait imaginer après l’épisode précédent que WandaVision n’avait pas d’intérêt à poursuivre ses aventures étant donné que tout était devenu limpide. Pour autant, cet épisode nous offre de nouveaux rebondissements. On sent ici que WandaVision est devenue ce qu’elle voulait être depuis le début, un savoureux mélange du MCU avec des éléments de sitcom inspirés.

 

En incorporant le monde en dehors et à l’intérieur de Westview, la série mélange les univers. Nous sommes désormais dans les années 80 côté sitcom (avec un hommage clair et prononcé à Sacrée Famille) et Vision commence à comprendre ce qui se trame autour de lui, notamment lorsqu’un personnage lui apprend qu’il souffre car Wanda est dans sa tête et contrôle tout le monde. Au fil de cet épisode, Vision se rend compte de pas mal de choses qui ne collent pas avec la réalité dans laquelle il pensait vivre. Mais la série rappelle aussi pas mal de choses au détour des intrigues de la sitcom. Notamment lorsque Billy et Tommy, les jumeaux se transforment en enfants de dix ans et doivent faire face à la mort de leur chien apparu au début de l’épisode. Le symbole permet clairement de faire revenir des souvenirs de Wanda et de son jumeau Pietro.

 

En parallèle, le S.W.O.R.D cherche à en savoir plus grâce à Monica. On n’apprend pas grand chose si ce n’est que Monica n’a jamais vu Wanda comme une menace dans cette aventure et elle veut retourner dans le programme avec un plan. La façon dont WandaVision étend son univers est fascinant car à chaque recoin de cet épisode, il y a une sorte de twist ou de leçon à apprendre qui permet au récit d’évoluer. L’arrivée d'Evan Peters à la fin de l’épisode dans le rôle de Pietro (pas celui que l’on a connu dans le MCU)/Quicksilver est une occasion pour WandaVision de rapprocher enfin le MCU des X-Men. Rien n’est pour le moment donné mais je ne serais pas surpris que cela soit fait de cette façon afin d’étendre plus que l’on ne pourrait l’imaginer l’univers cinétique de Marvel. Après un tel cliffangher, je ne peux que m’en remettre à attendre une semaine de voir pour découvrir la suite.

 

Note : 9/10. En bref, un épisode surprenant aux multiples twists avec une leçon intéressante qui permet d’embrouiller un peu plus le signal que reçoit le téléspectateur.

Disponible sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article