Critiques Séries : 9-1-1 Lone Star. Saison 2. Episode 8 (winter finale)

Critiques Séries : 9-1-1 Lone Star. Saison 2. Episode 8 (winter finale)

9-1-1: Lone Star // Saison 2. Episode 8. Bad Call.

 

C’est donc ainsi que s’achève la première partie de la saison 2 de 9-1-1: Lone Star alors qu’après « Bad Call », la série va faire une pause. Le cold-open sur TK et Carlos était vraiment mignon et symbolise aussi parfaitement tout ce que je peux aimer dans cette série et les relations entre les personnages. C’est d’ailleurs sur ces deux personnages qui se concentre une grande partie de cet épisode et notamment Carlos. Ce dernier a beau être trop gentil, il n’en reste pas moins un très bon policier et il va pouvoir prouver dans cet épisode qu’il a les tripes pour être à la hauteur des attentes de son père. D’ailleurs, son père sait très bien qu’il est gay et qu’il est avec T.K. C’était fait rapidement, au détour d’une phrase et pourtant c’était excellent. Je dois avouer que je ne m’attendais pas à un tel moment et à une telle évolution mais c’est une excellente nouvelle. Cet épisode a fait plus pour T.K et Carlos que les sept épisodes précédents. Cela permet aussi d’associer les parents dans leurs histoires et plutôt que de se concentrer sur les relations pas toujours intéressantes, la série sait faire. Ce sont mes personnage fétiches donc je ne peux qu’avoir hâte de voir la suite et surtout comment leur relation va pouvoir évoluer. Le père de Carlos lui a demandé une introduction en bonne et due forme de son petit ami donc j’ai hâte de voir le repas de famille.

 

« Bad Call » a une autre chose à nous offrir : une vraie histoire à suivre du début à la fin. Plutôt que de délivrer des petits cas de la semaine ici et là, 9-1-1: Lone Star parvient à créer une forme de tension intéressante autour d’une histoire de braquage et d’explosion. Toutes les petites histoires sont liées et soignées avec intelligence par les scénaristes. C’est la dernière chose que j’attendais de la part de 9-1-1: Lone Star étant donné qu’elle est souvent moins palpitante que la série mère mais les scénaristes prouvent qu’ils peuvent aussi avoir de bonnes idées pour la petite soeur d’Austin. Pour ce qui est du cliffangher ici avec Grace et Judd Ryder, je ne sais pas trop quoi en penser. Bien évidemment que c’est une bonne idée car cela donne envie de revenir (contrairement à 9-1-1 où l’on va revenir pour les personnages puisque le dernier épisode se fait sans cliffangher aussi fort). J’aime bien ces deux personnages, j’ai appris à m’attacher à eux au fil des épisodes donc curieux de voir s’ils vont tous les deux s’en sortir. L’intelligence ici sera que l’un des deux ne survive pas mais comme nous vivons souvent dans le meilleur des mondes avec 9-1-1: Lone Star et 9-1-1, je ne serais pas surpris que les scénaristes n’en fassent qu’à leur tête.

 

Note : 7/10. En bref, en donnant autant de place à T.K. et Carlos, 9-1-1: Lone Star gagne des points.

Prochainement sur M6

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article