Critiques Séries : Servant. Saison 2. Episode 10. Josephine (season finale)

Critiques Séries : Servant. Saison 2. Episode 10. Josephine (season finale)

Servant // Saison 2. Episode 10. Josephine.

SEASON FINALE

 

Tante Josephine est là et sa présence aura permis de répondre à pas mal de questions avant de mourir. Je dois avouer qu’avec le rythme que la série emprunte depuis le début, je n’aurais jamais imaginé que cela se déroule aussi rapidement dans ce dernier épisode. Josephine était un vilain plutôt sympathique et sa façon de mettre en place un rituel pour tuer Leanne est amusant. Parmi tout ce que Servant a fait depuis le début, on sent que la mythologie de la série se met un peu plus en place et parvient à faire comprendre ce qu’elle veut nous raconter. On ne sait pas encore trop ce qui est prévu par la suite mais le cliffangher de fin de la saison est fascinant. Au delà de tout ça, la surprise est aussi la façon dont Josephine cherche à mettre Dorothy de son côté. Elle sympathise avec elle afin de faire tomber Leanne à sa façon. Servant a toujours joué avec les émotions de ses personnages, ce qui rend le tout d’autant plus intriguant. Pour autant, je me demande si dans toute cette histoire la solution n’est pas dans le clifangher de fin de la saison : et si tout le monde était mort ?

 

Et que l’on est donc dans une sorte de purgatoire (oui, depuis Lost j’ai parfois cette impression que ce mot est utilisé à toutes les sauces mais il colle parfaitement à Servant) alors que la maison des Turner aurait été incendiée. C’est ce que suggère cette scène finale. Si la théorie est un peu abracadabrantesque sur le papier, j’espère que c’est la révélation à attendre de la fin de la série. De plus, le trou béant dans la cave des Turner pourrait bien être l’enfer qui les attend et Leanne serait alors une sorte d’ange gardien qui est là pour les sauver du Mal et donc les emmener peut-être au paradis. Il y a clairement quelque chose d’ésotérique dans cette série. Les Turner cherche donc à enfermer tout le monde pendant que Josephine joue au jeu du chat et de la souris avec Leanne. C’est fun et bien que cela prenne parfois un peu trop. Mais le retour de Jericho à la fin est parfait.

 

La guerre entamer entre Leanne et la Church of the Lesser Saints est une excellente nouvelle et le retour de Jericho aussi. Car sans ce dernier, Servant ne vaut pas forcément le détour. C’est Jericho et sa petite bouille qui font aussi tout l’intérêt de la série et ses mystères. Cette année on est quand même passée de Dorothy qui voulait tuer Leanne de ses propres mains à une famille de quatre personnes. Leanne fait maintenant partie du quotidien des Turner et j’aime beaucoup cette idée. Quoi qu’il en soit, rendez-vous prochainement pour la saison 3 que j’attends avec grande impatience.

 

Note : 8/10. En bref, un final machiavélique.

Disponible sur Apple TV+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article