Critiques Séries : Shameless (US). Saison 11. Episode 8.

Critiques Séries : Shameless (US). Saison 11. Episode 8.

Shameless (US) // Saison 11. Episode 8. Cancelled.

 

Pour ce qui est de Liam, je dois avouer que j’ai un peu de mal à voir où est-ce que Shameless veut en venir. Il y avait forcément une raison qui a poussé les scénaristes à faire en sorte que Terry ne meurt pas. Pourtant, cela aurait été un développement acceptable puisqu’il est raciste, honorable qui a tenté de tuer son fils. Terry n’est pourtant pas un bon personnage à proprement parler et dans sa relation avec Mickey il n’y a pas grand chose à retenir de mémorable. Nous sommes cependant proche de la fin de la série donc les scénaristes tentent aussi de résoudre certaines histoires laissées en suspend. Cette partie de l’épisode reste une belle occasion pour Noel Fisher de prouver qu’il peut jouer quelque chose dans la série plutôt que de se retrouver constamment dans des intrigues ridicules ou ennuyeuses. La mort de Terry n’est pas vaine et symbolise assez bien aussi tout ce que la série voulait faire dans cet épisode autour de lui. S’il n’était pas mort, cela aurait été une façon de dire que rien n’était terminé non plus. Cependant, l’idée que Mickey ait besoin de conclusion avec son père manque de sens car la série n’a pas vraiment mis en scène cette partie de l’histoire du personnage. L’absence de Mickey durant une partie de la série a forcément eu ses conséquences sur le sujet.

 

Il est dommage de voir les scénaristes être fainéants par moment. On ne parvient pas à plonger au coeur du problème, simplement à brosser une confrontation sympathique qui reste en surface. Ce qui aurait finalement pu être un développement important et un moment fascinant pour le personnage de Mickey se trouve être quelque chose de médiocre. Ce n’est pas comme si Shameless n’avait pas pour habitude de m’ennuyer et de m’énerver mais Mickey avait ici tout pour faire quelque chose mais les scénaristes ne lui ont pas vraiment donné cette chance. Alors que Shameless s’approche dangereusement de sa fin, je dois avouer que je suis de plus en plus frustré car les scénaristes ne profitent pas intelligemment de ces derniers épisodes pour apporter un sens de conclusion aux personnages. Comme avec William H Macy qui gâche tout son talent depuis des années. Bien qu’il ait eu l’occasion de briller à certains moments dans cette saison (comme dans son monologue concluant le premier épisode), je dois avouer que son personnage n’arrive plus à rien.

 

Le seul moment intéressant reste le diagnostic sur Frank. La série attend que la famille de Frank comprenne que quelque chose ne va pas avec leur père. Tout cela permet de lancer les hostilités des derniers épisodes de la série et j’espère qu’ils vont savoir quoi en faire et pas nous replonger dans des épisodes sitcomesques ridicules. Le reste des intrigues de la saison n’ont pas d’intérêt et deviennent même frustrantes car il n’y a pas d’évolution. Je comprends que ce n’est pas forcément facile d’arrêter une série et de lui donner la meilleure des conclusions mais qu’on ne me dise pas que John Wells sait quoi faire pour conclure sa série.

 

Note : 4.5/10. En bref, un épisode qui a de bonnes idées mais tombe dans tous les pièges qui m’énervent avec cette série…

Disponible sur myCanal

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article