Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 6.

Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 6.

Station 19 // Saison 4. Episode 6. Train in Vain.

 

Je dois avouer que j’aurais dû poster cette critique avant celle de l’épisode de Grey’s Anatomy car cela avait beaucoup plus de sens. Pour autant, l’épisode précédent de Station 19 était excellent. Avec les arrestations, les violences et tout ce qui s’en est suivi on a eu droit à l’un des meilleurs épisodes de la série depuis un bout de temps. Les cross-over ce n’est pas ce qu’il y a de plus facile à faire et Station 19 tente une fois de plus de mélanger son histoire avec celle de Grey’s Anatomy (tout cela pour débuter l’arc narratif de la mort de DeLuca). Bien entendu, les deux séries peuvent se regarder sans voir l’autre mais ce serait dommage de se priver des introductions. Si cet épisode est un cross-over, il est parfois un peu étrange dans le sens où c’est presque un épisode de Grey’s Anatomy d’une certaine façon.

 

DeLuca est un personnage qui parfois fait des choix douteux et son idée de poursuivre Cindy/Opal comme s’il était policier est une décision qui l’a conduit au Grey Sloane Mémorial. Après tout, l’histoire de DeLuca a été introduite dans Station 19 donc il était logique que d’avoir une suite dans cette série et elle colle un peu plus à l’univers de Station 19 qu’à la série mère. DeLuca et Carina forment un duo sympathique mais leur chasse aux réponses est tout de même assez stupide dans le sens où cela se fait sans l’aide de personnes qui sont faites pour ça. Par moment, cela donne l’impression d’être un épisode qui force quelque chose pour nous conduire à la mort de DeLuca dans Grey’s Anatomy. Il faut absolument connaître Grey’s Anatomy pour savoir ce que cette histoire implique. Malgré toute la connerie que cette intrigue implique, elle s’avère efficace car elle donne un rythme à l’épisode.

 

Après la fin de l’épisode précédent avec toutes ces arrestations, je m’attendais à ce que les choses évoluent différemment. Tout est résolu de façon assez expéditive dans l’introduction de l’épisode. Le moment est mignon mais la série ne nous laisse pas forcément en profiter pleinement. Sullivan et Dean se retrouvent libres et les accusations faites dans l’épisode précédent sont miraculeusement abandonnées ici. Ce qui fonctionne malgré tout dans cet épisode ce sont les conséquences. La série se concentre sur ses personnages et creuse leurs émotions. Chacun a une réaction totalement différente et je dois avouer que c’est rare pour le dire mais Station 19 a su faire quelque chose de nuancé dans son propos. Je ne m’y attendais pas du tout et c’est ce qui fait tout l’intérêt de cet épisode. L’histoire de DeLuca ne vaut finalement que pour son issue lançant les hostilités pour l’épisode de Grey’s Anatomy.

 

Note : 6/10. En bref, un retour qui fonctionne mieux sur les nuances apportées par ses personnages que par l’histoire de DeLuca.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article