Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 7.

Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 7.

Station 19 // Saison 4. Episode 7. Learning to Fly.

 

La mort de DeLuca a des conséquences dans Station 19 (en plus de Grey’s Anatomy). Je dois avouer que Station 19 est loin d’être ma série fétiche de l’univers de Grey’s Anatomy et bien que « Learning to Fly » fasse des trucs sympathiques, je n’ai pas été totalement emballé par le récit non plus. Dans cet épisode, Carina, Maya et Ben se retrouvent à gérer les conséquences de la mort de DeLuca alors qu’ils se sentent coupables. La mort n’est pas vraiment une nouveauté dans cet univers là bien que cela fasse un bout de temps qu’un personnage important et apprécié soit tué par les scénaristes. Station 19 connait déjà tout ça. En effet, la saison dernière a tout de même tué trois personnages (dont deux qui étaient là depuis les débuts chaotiques de la série). Si l’on ne peut pas forcément s’habituer aux morts de personnages dans une série, je dois avouer que la mort de DeLuca est ici un truc qui a du mal à délivrer quoi que ce soit de palpitant dans cet épisode.

 

Malgré tous les défauts que peut avoir cet épisode, j’ai tout de même apprécié la façon dont c’est géré avec Carina. Cette dernière est le seul personnage qui ressort vraiment de cet épisode et permet aussi à la série de gagner des points. L’actrice incarne parfaitement entre deuil, culpabilité et besoin d’aller de l’avant. Naturellement, elle pense que la mort de DeLuca est de sa faute compte tenu de ce qui s’est passé dans l’épisode précédent. Carina est un personnage qui a évolué au fil du temps et je dois avouer qu’elle apparaît ici bien plus intéressante car elle parvient à nous faire ressentir quelque chose. La mort de DeLuca ressemble par moment à une sorte d’astuce narrative de la part des scénaristes pour relancer l’intérêt autour des deux séries de l’univers.

 

A côté de ça, nous avons Andy et Sullivan. Ils sont de nouveau officiellement ensemble, vivent de nouveau ensemble mais Sullivan a encore du mal à accepter le fait qu’il n’est plus un responsable à la caserne et redevenu un bleu. Si l’évolution de Sullivan cette saison est intéressante, le problème c’est encore une fois Andy à mes yeux. Je n’arrive pas vraiment à m’attacher à elle (malgré tout ce que Station 19 a pu faire au fil des années pour que l’on apprenne à l’aimer). L’égo de Sullivan face aux évolutions de carrière d’Andy ? Voilà une intrigue qui donne cette mauvaise impression que l’on a déjà vu ça par le passé (et notamment dans la première saison de la série). Je ne sais pas trop quoi attendre de la suite de la saison si ce n’est que j’espère des cas de la semaine beaucoup plus intéressants par la suite car l’illuminé qui se rend pour un guru c’était plus ridicule que réellement bon pour l’épisode.

 

Note : 4.5/10. En bref, Station 19 a du mal à créer des épisodes à la narration fluide. Tout semble ici déconnecté alors que Carina parvient à nous offrir quelque chose d’intéressant.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article