Critiques Séries : The Blacklist. Saison 8. Episode 11.

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 8. Episode 11.

The Blacklist // Saison 8. Episode 11. Captain Kidd.

 

Après l’épisode centré sur Dembe, The Blacklist revient à ce qu’elle sait faire mais l’avantage de cet épisode c’est que Harold commence à fouiner un peu trop, ce qui pourrait bien le mettre en danger avec les mauvaises personnes. Le fait que tous les personnages soient maintenant au centre même de l’histoire de The Blacklist permet de changer la dynamique de cette saison. L’absence de Liz a permis de renouveler la dynamique entre les personnages et de la série alors que Liz était parfois un peu trop au centre de l’histoire. La façon dont cette saison garde Liz au chaud tout en faisant d’elle le centre névralgique de chaque épisode (ou presque) est fascinant. Souvent, un personnage absent est absent même du scénario ou cité de temps en temps mais pour ce qui est de Liz, c’est totalement différent. Chaque épisode donne l’impression qu’elle est là sans qu’elle n’ait de présence physique dans la série. Les producteurs ont peut être fait des économies en laissant le personnage de côté tout en permettant de renouveler l’histoire (et donc de renouveler la série pour une saison 9).

 

Red de son côté, continue de chercher Liz. Il a peut-être trouvé une nouvelle idée afin de l’atteindre. Harold va choisir le même chemin dans cet épisode ce qui pour ce dernier pourrait être un véritable danger. Mais la série ajoute à tout cela un cas de la semaine. Le numéro de la Blacklist de la semaine est Captain Kidd, un intermédiaire pour des transactions criminelles. Il a travaillé pour Townsend donc il pourrait bien être le numéro de la Blacklist qu’il faut afin d’atteindre Townsend et donc Liz. La mécanique de cet épisode a beau être assez classique pour The Blacklist, le scénario trouve pas mal de choses intéressantes à faire qui je dois l’avouer son assez plaisante. L’originalité de cet épisode est que l’on plonge aussi un peu plus dans la façon dont enquête le FBI. Pour une fois, tout ne tombe pas forcément sous le sens d’un coup. La série ajoute alors de l’action et des twists qui donnent un véritable rythme et tout son intérêt à l’épisode.

 

Bien entendu, la série n’allait pas tout de suite conduire Red et Harold jusqu’à Townsend. Le numéro de la semaine était clairement une façon de remplir un épisode mais les scénaristes sont suffisamment intelligents pour ne pas donner cette impression. Townsend de son côté démontre un peu plus ses crocs ce qui est assez plaisant dans son ensemble même si cela permet aussi de faire stagner un peu la saison. The Blacklist a clairement de la chance car sans trop faire avancer l’histoire de la saison, elle sait comment divertir son téléspectateur et lui délivrer des enquêtes efficaces tout en développant la mythologie et les personnages.

 

Note : 6.5/10. En bref, une fois de plus la série utilise sa nouvelle dynamique à bon escient.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article