Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 10. Episode 20.

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 10. Episode 20.

The Walking Dead // Saison 10. Episode 20. Splinter.

 

Avec ces nouveaux épisodes bonus, tout n’est pas à jeter. En tout cas, « Splinter » vient démontrer que le genre peut être exploité intelligemment. Cet épisode est même ce que The Walking Dead a proposé de meilleur dans le genre pour le moment. La série joue ici intelligemment avec sa propre structure et son format afin de raconter une aventure inventive et divertissante. C’est un épisode un peu bouteille dans le sens où l’on passe la plupart de notre temps dans un wagon de train mais c’est fait avec efficacité car cela permet au travers du scénario d’exacerber pas mal de choses. Paola Lazaro brille du début à la fin de l’épisode et évite de tomber dans le pathos parfois gonflant de The Walking Dead. Princess est donc exploitée ici de façon soignée et cela permet aussi d’utiliser un peu mieux son personnage que lors de son introduction l’an dernier. Cet épisode permet de s’investir dans l’histoire du personnage et de lui donner un véritable intérêt narratif.

 

L’un des meilleurs twists de cet épisode est probablement le fait que l’on apprenne que Princess imagine Ezekiel dans une hallucination. Comme avec l’épisode 10.18, la série exploite le twist intelligemment afin de nous prendre de court. L’épisode permet tout de même de reprendre l’histoire où la saison 10 s’était arrêtée logiquement (avant que l’on nous rajoute des épisodes). « Splinter » est l’épisode parfait pour exploiter le personnage de Princess et surtout lui donner un intérêt totalement différent de ce que j’aurais pu imaginer. La révélation que Ezekiel est une hallucination tout au long de l’épisode est excellente mais permet à la fois de montrer où en est psychologiquement Princess tout en lui donner la force de se battre pour elle même aussi.

 

Cet épisode me rappelle un peu l’épisode de la saison 3 où Rick passe tout son temps à parler à quelqu’un au téléphone jusqu’au moment du twist où l’on découvre que c’est une hallucination. C’est pile poil ce que fait aussi intelligemment cet épisode même si pour le coup ce n’est pas Rick ici mais Princess. Je ne suis pas encore suffisamment attaché au personnage pour que je me sente totalement impliqué dans son récit mais The Walking Dead fait enfin de belles choses cette année et j’ai hâte de voir ce que les 2 derniers épisodes de la saison vont bien pouvoir faire.

 

Note : 7/10. En bref, les épisodes bonus peuvent être d’excellents moyens de donner de la personnalité à des personnages.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article