Critiques Séries : Walker. Saison 1. Episode 6.

Critiques Séries : Walker. Saison 1. Episode 6.

Walker // Saison 1. Episode 6. Bar None.

 

Cet épisode cherche clairement à bousculer la narration de la série et de la saison. L’épisode fait pas mal de choses et puis à la fin, comme si la série avait besoin de ça, elle retourne la situation. La plupart des choses qui se passent dans « Bar None » sont basées sur des mensonges (ce qui implique même qu’une partie de la saison est basée sur des mensonges). L’une des grandes erreurs de cet épisode c’est le fait qu’il donne autant de place aux drames adolescents alors que l’on devrait se concentrer sur la mort d’Emily et tout ce que cela peut impliquer. Stella doit probablement être le personnage le plus débile de l’histoire. Qui pourrait penser qu’inviter un garçon que la famille ne connaît pas à un weekend de camping en hommage à Emily pourrait être une bonne idée ? Seulement Stella. Stella est clairement un personnage problématique dans l’histoire de Walker. C’est l’anniversaire de la mort d’Emily et Stella ne pense qu’à un mec. L’histoire de Stella symbolise aussi une grande partie des problèmes de Walker. La série a du mal à savoir ce qu’elle veut être entre série pour ados et quelque chose d’un peu plus adulte.

 

En hésitant autant sur la façon dont elle veut évoluer, Walker perd complètement son intérêt. Au delà de l’histoire d’Emily qui commence à devenir ronronnante, je dois avouer que j’ai du mal à cerner où est-ce que la série veut aller. La révélation sur Trent / Trevor à la fin de l’épisode n’apporte rien de neuf non plus. Comme toute cette histoire de bar qui n’a aucun intérêt non plus et sort alors Walker de la mécanique qu’elle aurait dû employer depuis le début si elle était réellement inspirée de la série d’origine. Nous ne sommes plus dans une série policière patriotique américaine mais dans un truc qui mélange tout un tas d’ingrédients pour tenter de voir ce qui va séduire les téléspectateurs.

 

Puis nous avons Geri qui serait donc impliquée dans la mort d’Emily. Après tout ce temps, les scénaristes viennent ajouter qu’elle est liée à la mort d’Emily. C’est assez choquant d’autant plus qu’après avoir passé autant de temps à apprécier le personnage, on se retrouve à potentiellement le détester. Je ne sais pas vraiment ce que « Bar None » voulait faire si ce n’est tenter de nous donner envie de s’intéresser au mystère de la saison. Sauf que la série fait tout l’inverse et je commence à perdre patience. Les beau yeux de merlan frit de Jared Padalecki ne vont pas faire tenir longtemps les téléspectateurs si les scénaristes ne donnent pas quelque chose d’intéressant aux téléspectateurs.

 

Note : 3/10. En bref, je commence à perdre patience. Walker ne sait pas du tout ce qu’elle veut être et les drames d’ados commencent à ruiner toute la série.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article