Ginny & Georgia (Saison 1, 10 épisodes) : mère et fille, même combat

Ginny & Georgia (Saison 1, 10 épisodes) : mère et fille, même combat

Sur le papier, Ginny & Georgia ressemble à toutes les séries pour ados dont Netflix nous abreuve depuis quelques années maintenant. Pour autant, la série va un peu plus loin que d’autres et parvient à proposer une sorte de critique socioculturelle assez sympathique. Il y a bien évidemment des stéréotypes en tous genres mais tente de creuser des sujets forts et sensibles afin de nous attirer dans ses filets. Et ça fonctionne assez bien. Lorsque je vous avais parlé du premier épisode, j’avais retrouvé un peu de Gilmore Girls (sans que cela ne soit aussi bon, il ne faut pas déconner) et tout au long de la saison, on sent clairement que les scénaristes s’en sont inspirés. Le passé de Georgia, notamment pour son passé d’escrocs, va remonter à la surface comme celui d’autres personnages afin de pimenter un peu les relations et aussi la vie de notre duo d’héroïne aussi charmant qu’attachant.

 

Bien évidemment, comme nous sommes devant une série pour ados, Ginny & Georgia reprend pas mal des poncifs du genre. Que cela soit les ados polissés, les romances à l’eau de rose parfois un brin bourrative et quelques tirades pas toujours inspirées (dont une sur et raillée par Taylor Swift). Côté masculin, il y a encore plus de clichés mais ce n’est pas forcément ce sur quoi Ginny & Georgia se concentre non plus. Disons qu’au delà du côté déjà vu et confortable de la série, il y a énormément de choses à apprécier aussi. Ce sont les héroïnes qui font tout l’intérêt de la série et donnent un ton auquel on s’attache rapidement. C’est frais et léger, sans chercher à en faire des tonnes non plus, ce qui me ramène à Gilmore Girls. Là où les deux séries se séparent réellement c’est sur l’émotion. Ginny & Georgia a beau avoir quelques jolis moments en stock pour nous, elle n’est pas aussi touchante que son aînée.

 

Avec un humour léger, la série parvient donc à captiver le téléspectateur afin de lui faire apprécier les personnages mais aussi les intrigues qu’elle nous propose. Certains épisodes sont plus amusants que d’autres (celui d’Halloween avec les costumes Britney Spears est excellent). Si en apparence, Ginny & Georgia est une série un peu légère, elle n’hésite pas pour autant à tâcher des sujets forts et socio-culturels. Cela permet alors au scénario d’emprunter des chemins un peu plus intéressants et moins sinueux que l’on aurait pu l’imaginer au départ. Contrairement à Gilmore Girls, Ginny & Georgia nous raconte l’histoire de deux personnages issus d’un milieu assez pauvre et dont la fille est racisée ce qui permet là aussi de tâcler des sujets forts. Le racisme, la pression sociale et la place de la femme, tous ces sujets très actuels permettent à Ginny & Georgia de sortir du lot et de percuter un peu plus que tout un tas d’autres teen drama ennuyeux de Netflix.

 

Ainsi, Ginny & Georgia est une série qui a un charme qui donne déjà envie d’en voir beaucoup plus. Les deux héroïnes sont attachantes et même si tous les épisodes ne sont pas brillants il y a toujours de quoi apprécier l’aventure et s’amuser ensemble. Si pour le moment Netflix n’a pas donné son feu vert pour une saison 2 à l’heure où j’écris ces lignes, je ne doute pas qu’elle aura sa chance.

 

Note : 6/10. En bref, un teen drama plus intelligent et soigné qu’il ne semblait le laisser paraître.

Disponible sur Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article