The Oval (Saison 2, épisode 5) : Hunter, nous avons un problème

The Oval (Saison 2, épisode 5) : Hunter, nous avons un problème

Tyler Perry’s The Oval // Saison 2. Episode 5. A Stranger at Home.

 

A la fin de l’épisode précédent, Jason révélait à ses parents qu’il avait tué plus de gens que l’on aurait pu l’imaginer. La façon dont Jason fait face à sa mère et son père dans cet épisode est excellent. C’est d’autant plus brillant au moment où sa mère, Victoria, ne veut plus que son fils l’appelle « maman ». La famille Franklin est vraiment la famille la plus folle qu’il soit à la Maison Blanche. Outre Jason, il y a quand même Hunter qui prend des photos de son pénis dans la salle de bain pendant qu’il doit gérer avec sa femme tout ce qui se passe avec Jason. Jason est donc un fou et c’est l’une des aventures les plus excitantes de la série. Il a admis avoir tué trois personnes et il aurait bien tué une quatrième personne. L’issue logique de cet épisode était que Jason avoue avoir tué la mère de Victoria dans l’avion et la façon dont il l’a tué. La façon dont le personnage tente de retourner la situation à son avantage est fascinante. Le coup des parents qui n’ont pas donné assez d’amour à leur enfant n’est pas une intrigue novatrice dans une série. Si Victoria veut que son fils paye pour ce qu’il a fait, Hunter veut l’aide de Donald et Kyle afin de nettoyer tout sur son passage.

 

Mais l’étau se ressert autour de Jason. Priscilla enquêtait sur la disparition de Jean il y a de ça deux épisodes. Le cliffangher de cet épisode était parfait alors que Priscilla se rend dans la chambre de Jason afin de chercher des preuves. L’épisode suivant risque de nous offrir une confrontation passionnante entre Jason et Priscilla. D’autant plus que Priscilla est le genre de personnage qui n’a pas froid aux yeux. Son face à face est parfait pour relancer la machine autrement. Par ailleurs, nous avons aussi Ellie et Alan. Ce dernier est vraiment un personnage toxique. Il est possessif et veut tout contrôler. La relation entre les deux permet une fois de plus de démontrer à quel point les personnages féminins de The Oval sont les plus forts. La confrontation avec Ellie fait partie de ces petits moments délicieux dont la série a le secret.

 

Le reste de l’épisode est un peu moins intéressant. L’histoire de Dale, le nouveau pharmacien, attiré par Kareem et Sharon n’a pas de grand intérêt. Je comprends le besoin de The Oval de développer d’autres intrigues mais ce ne sont pas des personnages suffisamment importants et passionnants pour que l’on ait envie d’en voir un peu plus. Il y a d’autres personnages dont je ne moque un peu comme Sam. L’histoire de Dale a tout de même le mérite de relier un peu The Oval à Ruthless dans le sens où il connaît Ruth et sait que la fille de Barry est retenue par le culte Rakudushi contre sa propre volonté. Je n’aurais jamais imaginé que Dale soit le personnage qui permette de localiser la fille de Barry mais bon, ce n’est pas encore l’histoire la plus palpitante. La série prend toujours son temps (un peu trop à mon goût) ce qui par moment peut devenir lassant.

 

Diffusée sur BET France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article