Critique Ciné : Alone (2021)

Critique Ciné : Alone (2021)

Alone // De Johnny Martin. Avec Tyler Posey, Summer Spiro et Donald Sutherland.

 

Après le très médiocre film sud-coréen #Alive sur Netflix, voici son remake américain Alone. Matt Naylor devrait peut-être choisir une autre destinée que celle d’être scénariste si c’est pour copier ce qu’il a déjà fait l’an dernier. On ne peut pas dire que Alone soit un modèle du genre. Johnny Martin (Hangman, Vengeance) lui aussi responsable de Direct to DVD/VOD pas vraiment reluisants, n’offre aucune ambition dans la mise en scène de ce film de zombies. Tyler Posey (Teen Wolf) de son côté a du mal à être crédible en ado d’action qui va tomber amoureux en pleine pandémie zombie dans son immeuble. Le principe n’est pas forcément mauvais mais il a clairement été fait sans grand intérêt narratif. J’ai eu l’impression de voir un film que j’avais déjà vu fait de façon encore moins bonne. Les dialogues sont ridicules et l’évolution des personnages ne se fait pas vraiment de façon intelligente. Tout tombe à pic et la fin de cette aventure ressemble à une grande farce qui m’a donné l’impression de perdre une heure et demie de ma vie.

 

Aidan se barricade dans son appartement car dehors c'est le chaos. Des zombies ont envahi les rues. Dans sa cour, le jeune homme découvre une fille qui est également prise au piège. Ils doivent maintenant trouver un moyen de s'en sortir...

 

Tyler Posey tente à sa façon d’apporter sa personnalité et son charme à Alone mais sans grand succès. En effet, son personnage est ennuyeux car son évolution n’est pas la bonne. J’ai eu cette impression de voir un personnage errer au milieu d’un monde de zombies. Le suspense que Alone tente de créer est lui aussi prévisible, ce qui ne permet pas vraiment d’apprécier ni l’évolution de l’histoire (comme l’apparition de Donald Sutherland) ni même quelques jump-scares qui auraient pu venir secouer un peu le récit. L’action en elle-même manque elle aussi cruellement de folie, comme si Alone avait été tourné sans qu’il n’y ait quelqu’un pour faire des cascades. Tout se repose donc sur trois appartements et quelques scènes dans des couloirs ou sur des balcons. A la fin, Alone est épuisant et inutile. Si vous avez envie de voir le film original allez y sur Netflix (même si ce n’est pas brillant) car il a au moins le mérite d’être un peu plus logique et intéressant dans sa façon d’amener le spectateur dans cette aventure.

 

Note : 3/10. En bref, ennui mortel.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

CyBerD 07/04/2021 17:03

Pas d'accord avec toi pour #Alive qui était excellent.