Critiques Séries : 9-1-1. Saison 4. Episode 10.

Critiques Séries : 9-1-1. Saison 4. Episode 10.

9-1-1 // Saison 4. Episode 10. Parenthood.

 

Après l’épisode précédent, la série gère à sa façon les conséquences d’être parents. Une fois de plus les scénaristes parviennent à délivrer ce qu’ils savent faire de mieux pour nous attacher aux personnages et nous toucher par rapport à leurs aventures. Pour une série portant souvent des sujets forts, je dois avouer que les scénaristes ont toujours su trouver un bel équilibre entre l’émotion et quelque chose plein d’espoir. Cet épisode parle beaucoup de la douleur et de tristesse. Chaque personnage gère le fait d’être parent de façon différente. Pour Maddie et Chimney c’est savoir ce que c’est qu’être de bons parents et présents pour leur enfant qui vient de naître. Les premières semaines c’est toujours le moment où les parents testent ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Ajoutons à cela la présence d’Albert après son accident. Ce dernier tente de faire de son mieux mais il n’est pas encore totalement remis de son accident. Après tout c’était dans l’épisode précédent. J’aime bien la façon dont 9-1-1 gère ce trio car en plus d’être un très beau trio de personnages, cela a permis de les développer de façon plus intéressante.

 

Chimney et Maddie veulent tout faire eux mêmes et cela peut se comprendre. La morale de cet épisode me rappelle à quel point cette série est celle d’un Ryan Murphy qui est papa. Le créateur de la série est père et il a su insufflé cette paternité et le fait d’être parent dans 9-1-1 (et d’autres de ses séries). La façon d’aborder avec un regard adulte et touchant la parentalité me fascine. L’histoire de Nia est à côté de ça aussi passionnante. J’aime bien Her et Karen et une fois de plus 9-1-1 a su faire évoluer l’histoire personnelle de ses personnages tout en faisant évoluer le récit de la série. Les personnages sont bien plus importants que les cas de la semaine dans 9-1-1 et c’est tout ce que j’aime ici car l’on s’attache bien plus aux personnages dans 9-1-1 que dans une série comme Chicago Fire par exemple. L’accent est mis sur la relation que nous téléspectateurs entretenons avec les personnages.

 

Athena et May ont beau avoir été un peu dans la brume depuis le début de la saison, l’histoire d'Athena me bouleverse. Je ne sais pas pourquoi mais en tout cas Angela Bassett est l’un des plus beaux atouts du casting de 9-1-1. Sa scène avec Bobby et les conseils que ce dernier amène est vraiment l’un de ces moments dont 9-1-1 a le secret. Tout cela permet aussi de remettre les problèmes de chacun sur le devant de la scène et apporter une certaine forme de conclusion. La saison 4 de 9-1-1 continue d’être excellente et fait plus développer que jamais les personnages et les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres.

 

Note : 7/10. En bref, 9-1-1 est parfaite dans sa façon de gérer ses personnages et leurs histoires personnelles.

Prochainement sur M6

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article