Critiques Séries : Chad. Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : Chad. Saison 1. Pilot.

Chad // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Chad n’est pas une comédie qui a connu un long fleuve tranquille. Développée depuis 2016, cette série créée et incarnée par Nasim Pedrad débarque sur TBS (après avoir été développée initialement pour FOX). Pedrad est non seulement la créatrice mais aussi la réalisatrice et incarne le rôle principal de cette comédie et jouer un adolescent de 14 ans reste un challenge transformant par moment Chad en une sorte d’expérience sociale étrange. Et tout ce premier épisode est très étrange mais fait clairement écho à la typologie de comédies que l’on pourrait retrouver chez nos amis britannique. Car justement, le côté ultra étrange de Chad donne cette impression qu’elle a été faite dans le mauvais pays. Les blagues ne sont pas suffisamment osées et la comédie perd alors rapidement de son originalité en voulant tomber dans certains poncifs naturels des comédies américaines. A d’autres moments, Chad me rappelle aussi Pen15 (Hulu) sauf que cette dernière était bien plus réussie que Chad ne laisse l’imaginer dans ce premier épisode.

 

Un garçon persan de 14 ans en plein tourments de l'adolescence doit assumer d'être l'homme de la maison.

 

Alors que Chad veut s’intégrer, il se retrouve à offrir des blagues inappropriées en s’incrustant notamment dans des conversations. Chad ment sur un peu tout dans sa vie comme le fait d’avoir perdu sa virginité dans ce premier épisode. Tout cela va le conduire à passer du temps avec les « mecs » du lycée et à un moment un étrange parmi d’autres où l’on parle de sexualité. S’il y a quelques trucs amusants par moment, je dois avouer que j’ai eu un peu de mal à apprécier pleinement le récit. J’apprécie la tentative de la part de Nasim Pedrad d’incarner à 40 ans un adolescent de 14 ans car il y a tout de même une idée mais Chad a du mal à apprécier cette idée et à en faire quelque chose de réellement pertinent. Le fait que Pedrad incarne ce personnage avec quelque chose de presque touchant rend le personnage exécrable de Chad un peu plus intéressant mais malgré la créativité qu’il y a ici, la personnalité du héros ne décolle jamais et ne parvient pas à réellement dévoiler quoi que ce soit qui donne envie de voir la suite.

 

Je me demande si Chad peut réellement s’adresser aux problèmes que le personnage a : le manque d’une figure paternelle, le fait qu’il rejette sa religion par peur de ne pas être accepté, etc. Dans un sens, Chad a plein de bonnes idées mais ne semble clairement pas savoir comment faire pour les rendre attachantes ou amusantes et c’est bien ça qui fait de cette série une sorte d’échec cuisant par moment.

 

Note : 4/10. En bref, malgré toute la créativité de Chad, la série n’arrive jamais à être aussi intéressante qu’elle n’aurait probablement pu l’être si son héros était plus attachant qu’étrange et narcissique.

Prochainement en France

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article