Critiques Séries : Law & Order: Organized Crime. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Law & Order: Organized Crime. Saison 1. Episode 3.

Law & Order: Organized Crime // Saison 1. Episode 3. Say Hello to My Little Friends.

 

Dans un sens, Law & Order: Organized Crime fait tout de même plus de fulgurances visuelles que les autres séries de la franchise Law & Order. L’utilisation des gros plans mal cadrés est une bonne façon de nous rapprocher des personnages et je dois avouer qu’en termes de mise en scène, la série a ses ambitions. J’aime beaucoup aussi le fait que l’on ait seulement une intrigue par saison. Cela permet d’apprendre à connaître les vilains et les personnages plus qu’à l’accoutumée. Les scénaristes sont quant à eux suffisamment forts afin de donner une vraie dynamique à la série. Les personnages sont parfois un peu cartoonesques (notamment celui de Dylan McDermott) mais dans un sens c’est aussi ce qui fait ici la force de la série. Il y a ce côté légèrement pulp qui fait finalement de la série un joyeux divertissement que je prends plaisir à déguster chaque semaine.

 

Le fait que l’on ait une grande affaire pour la saison permet aussi aux personnages de s’installer dans la durée. On réapprend donc à connaître Stabler et ce dernier semble plutôt bien s’intégrer dans cette nouvelle dynamique. J’avais au début des souvenirs de Stabler dans SVU mais Law & Order: Organized Crime parvient réellement à donner une toute nouvelle dimension au personnage que je trouve plutôt bonne dans son ensemble. Il y a ce côté taciturne et policier classique qui fait de lui une sorte de statut de marbre impossible à démolir (sauf si l’on reprend son agression à l’issue de l’épisode précédent). Cette scène de l’épisode précédent a sa suite au début de ce troisième épisode. Cela reste une astuce narrative afin de renforcer le besoin pour Stabler de se battre contre Wheatley.

 

La série prend aussi le temps ici de développer la relation entre Stabler et Bell. Que cela soit sur leur affaire ou dans leur relation professionnelle, Law & Order: Organized Crime semble enfin trouver les bonnes eaux pour faire nager ses personnages et créer une vraie dynamique. Beaucoup de choses se passent dans cet épisode comme dans le précédent. La série utilise aussi beaucoup de subterfuges narratifs afin de faire évoluer l’histoire sans pour autant donner toutes les clés trop rapidement. Pour la petite référence amusante de l’épisode, le coup du poulpe était drôle. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout mais c’était parfait. C’est ce genre de trucs, parfois surréalistes et un brin cartoonesques qui peuvent faire aussi tout l’intérêt d’une série comme celle-ci. J’ai hâte de voir ce que la suite de la saison nous réserve.

 

Note : 6.5/10. En bref, Law & Order: Organized Crime continue de nous plonger dans l’histoire de la saison tout en développant encore plus les personnages. Un cocktail réussi.

New York Crime Organisé - Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article