Critiques Séries : New Amsterdam. Saison 3. Episode 6.

Critiques Séries : New Amsterdam. Saison 3. Episode 6.

New Amsterdam // Saison 3. Episode 6. Why Not Yesterday.

 

New Amsterdam aime manipuler les émotions et cet épisode ne fait pas défaut à ce que la série fait depuis le début de la saison. Mais ce que cet épisode fait de mieux c’est probablement de parler de racisme avec Max. Résoudre des problèmes en apparence impossibles est quelque chose qui est parfait pour Max Goodwin. Pour autant, le racisme est un sujet compliqué. La force de New Amsterdam tient en ses personnages et la façon dont ceux-ci s’impliquent dans le récit. Je dois avouer que c’est bien souvent ce qui fonctionné (et notamment depuis le début de la saison 3). New Amsterdam continue d’être une force de la nature, parlant de sujets complexes en donnant à la fois un regard réaliste et frais. Cet épisode est aussi le premier de la saison qui m’a donné l’impression d’être plus léger et moins porté sur les émotions liées à la pandémie (et les conséquences que cela a pu avoir sur les personnages). En offrant un épisode plus léger, la série parvient à contrebalancer la charge émotionnelle que l’on nous a délivré depuis le début de la saison.

 

La place de Max est intéressante car elle représente aussi ce que la saison fait avec le personnage depuis le début. Le but de cet épisode est clairement l’échange entre Max et Floyd alors que ce dernier lui rappelle que les médecins afro-américains sont payés 35% de moins que leurs collègues blancs. Pour tenter de changer tout ça (car New Amsterdam adore le meilleur des mondes), Max propose à tous de baisser de 10% leur salaire afin de les donner aux médecins afro-américains et donc équilibrer les salaires. Tout cela nous amène à un autre sujet très actuel : les femmes. Car ce que l’on découvre ici c’est que les femmes sont payées encore moins que les docteurs afro-américains. Il est alors accusé d’être sexiste en demandant de donner une partie de leur salaire. Max reste un personnage fort et la série entre parfaitement dans un sujet complexe sans pour autant donner l’impression que tout cela est bâclé. Bien au contraire.

 

Cette saison 3 de New Amsterdam est très actuelle dans sa façon de donner du monde hospitalier et ses personnages me plaît. Cet épisode vient aussi rappeler à Max la difficulté et le ridicule de ce qu’il peut faire par moment en pensant pour le bien de la collectivité. Pour autant, je ne suis pas sûr que New Amsterdam aurait dû parler de racisme (tout du moins pour le moment). Le sujet est complexe et ne peut pas être résolu dans un seul épisode. J’ai donc largement préféré l’histoire d’Helen confrontée au problème de Mina qui est dévasté par le fait qu’il est envoyé de Tehran à Dubai afin de vivre avec sa famille. Je préfère largement quand New Amsterdam tâcle des sujets qu’elle maîtrise et le fait de façon assez intelligente. Même l’histoire de Iggy et Juliette est plutôt amusante et permet de sortir un peu des sentiers vus et revus autour d’Iggy depuis le début de la saison. On sent clairement que la saison 3 de New Amsterdam tente pas mal de choses et c’est plutôt rassurant.

 

Note : 5.5/10. En bref, parler de racisme n’est pas simple.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article