Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 9.

Critiques Séries : Station 19. Saison 4. Episode 9.

Station 19 // Saison 4. Episode 9. No One is Alone.

 

Malgré les errances de la saison 4 jusqu’à présent, les scénaristes de la série sont encore capables de faire de bons épisodes et « No One is Alone » en est le bel exemple. La réussite de cet épisode est probablement due au fait que les scénaristes se concentrent sur les bons personnages et pas ceux qui n’ont plus rien à raconter depuis une saison (au moins). Cet épisode nous permet notamment d’en savoir plus sur le passé de Michael et Travis. J’ai adoré les flashbacks qui en plus d’être touchants permettent aussi de développer un peu plus les personnages dans le présent. Il en va de même du fait que la série donne de la place à l’amitié entre Ruiz, Michael et Theo. Si je comprends le fait que la série n’ait pas voulu montrer la scène de la mort de Michael, j’aurais préféré que l’on voit le tout à l’écran afin d’ajouter une dimension d’autant plus touchante.

 

La dynamique entre Travis, Michael et Theo est parfaite et les multiples flashbacks donnent aux scénaristes la matière suffisante pour gérer les conséquences dans le présent lorsque Travis revoit Theo. Jay Hayden et Barrett Doss ont aussi l’occasion de démontrer à quel point ils sont une force dans le casting de Station 19 (beaucoup plus que certains autres d’ailleurs). En allant chercher les émotions avec un angle plus réaliste, la série vient rappeler qu’elle a le mérite d’exister autrement qu’au travers de personnages superficiels (car cette année, les intrigues n’ont pas vraiment été à la hauteur à mes yeux). Il y a dans cet épisode une volonté claire : celle de permettre aux personnages d’aller de l’avant et d’évoluer. Les deux derniers épisodes de Station 19 laissaient un peu trop la série en roue libre avec des cas de la semaine pas vraiment engageants. Cet épisode fait tout l’inverse et c’est pile poil tout ce que j’avais envie de voir.

 

On apprend donc que Theo n’était pas seulement un capitaine sans expérience qui est responsable de la mort de Michael mais qu’il était aussi le meilleur ami de Travis et Michael. En donnant des informations sur le passé de toute cette relation entre les personnages, Station 19 parvient à développer intelligemment tout ce qu’elle fait en parallèle dans le présent. Je suis finalement rassuré par le fait que Station 19 est encore capable de faire des choses intéressantes si elle s’en donne les moyens et surtout si elle met la lumière sur les bons personnages.

 

Note : 7/10. En bref, Station 19 démontre qu’elle n’a pas tout dit et que certains personnages méritaient bien d’être mis en avant.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article