Critiques Séries : Supergirl. Saison 6. Episode 2.

Critiques Séries : Supergirl. Saison 6. Episode 2.

Supergirl // Saison 6. Episode 2. A Few Good Women.

 

Je dois avouer que je ne m’attendais pas forcément à ce que la saison commence (car cet épisode est clairement le vrai premier épisode de la saison 6) sur le procès de Lex Luthor et comme c’est prévisible de le voir s’en sortir en homme livre. Il est clair aussi que cet épisode démontre que le but de la saison finale est de voir ce que Supergirl laissera au monde. Plutôt que de créer un épisode facile et simpliste où la résolution s’avère prévisible, Supergirl choisit de montrer à quel point cela peut aussi parfois être de vrais échecs. Les Super Friends vont échouer, Lex va gagner et les fantômes de la peur de la Phantom Zone commencent à envahir National City. Afin de rappeler que nous sommes dans Supergirl, Brainy rappelle à Nia que l’héroïsme de Kara vient du fait que non elle ne gagne pas tout le temps mais elle cherche toujours à trouver une solution.

 

Les retrouvailles entre Kara et sa mère à Argo City étaient assez étranges, un peu comme celles avec son père dans cet épisode. Je me demande cependant si Zor-El est une projection destinée à leurrer Kara ou bien si c’est réellement lui. Mais cela fait plaisir de retrouver Jason Behr dans une série donc je ne vais pas cracher sur cette scène. Ce qui fait l’intérêt de cet épisode se déroule à National City et notamment lors du procès de Lex. Après un flashback sur le procès de Lex dans la saison 4, Supergirl revient une fois de plus sur Lex sur le banc des accusés. Contrairement à la saison 4, Supergirl décide de jouer le procès à fond et je dois avouer que c’était une excellente nouvelle. Cette intrigue fonctionne aussi car elle peut faire écho à pas mal de choses qui se sont déroulés ces dernières années dans la politique américaine (Donald Trump notamment). Lex est cependant étonné que les gens le préfèrent quand il montre les crocs et donc sa partie vilaine. La satire est amusante et il faut bien avouer que Jon Cryer est parfait dans le rôle de Lex. La satire va tout de même jusqu’à laisser imaginer que de nos jours un homme riche aux pouvoirs démesurés peut s’en sortir.

 

Nos héros à la petite semaine en parallèle veulent tenter de sauver Kara de la Phantom Zone. Mais ils vont échouer. Bien entendu, cela a clairement été fait pour se passer en partie de Supergirl pendant la grossesse de l’actrice mais je dois avouer que c’est fait de façon suffisamment intelligente pour que l’on passe un bon moment. L’épisode ne perd jamais de temps et s’amuse entre Lex et sauver Kara. Il y a de l’action, des surprises et puis les scénaristes savent donner cette envie frénétique de voir la suite de la saison.

 

Note : 6.5/10. En bref, la saison peut enfin commencer et elle semble se lancer sur les chapeaux de roues.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article