Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 7.

Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 7.

The Flash // Saison 7. Episode 7. Growing Pains.

 

Après un épisode très pop culture, The Flash retrouve sa propre mécanique usuelle. La séparation de Caitlin et Frost est une bonne idée même si la série a parfois un peu de mal à savoir quoi en faire. Ce que j’apprécie dans le duo et accessoirement dans cet épisode c’est le fait que les deux personnages n’ont pas vraiment la même façon de penser et que Danielle Panabaker incarne ces deux personnalités de façon parfaite. Kristen Krammer de son côté est sur les traces de Frost pour ce qu’elle a fait dans le passé alors que nous avons un nouveau crime lié à la glace. L’attaque ouvrant cet épisode a tout d’une enquête policière à la mécanique huilée et c’est peut-être le vrai problème ici. Dans un sens, cet épisode n’est pas mauvais mais il n’offre rien de neuf non plus. Krammer est donc concentrée sur Frost même si Barry découvre que les cristaux de glace de la scène de crime sont différents de ceux que les pouvoirs de Frost font. Kristen Krammer apporte un peu de tension autour de tout ça ce qui est une agréable chose même si je ne suis pas totalement convaincu par la façon de conduire le récit.

 

Mark est donc le nouveau criminel glacé de Central City et la scène musicale avec Frost était presque de trop. Disons que l’on sent que les scénaristes ont voulu poncer les droits de la chanson jusqu’au bout, ce qui transforme cette scène en quelque chose de beaucoup trop long à mes yeux. Mark est aussi la source anonyme de Kristen qui l’a conduite à l’appartement de Caitlin afin de forcer Joe à l’arrêter pour les crimes glacés. Si Mark avait été un bon vilain alors je pense que cet épisode aurait été parfait. Sauf qu’en plus de son nom (Chillblaine ???) et son passé (il est tombé dans la marmite quand il était petit), je dois avouer qu’il n’y a rien d’intéressant autour de ce personnage. Le flirt entre Frost et Chillblaine est assez fun mais je dois avouer que ce n’était pas aussi palpitant que l’on aurait pu l’espérer. The Flash a cette tendance à rendre simple et ridicule des bonnes idées. Une scène avec Mark torse nu s’avère presque là uniquement pour tenter de séduire les yeux des téléspectatrices (et téléspectateurs) sauf que personnellement, cela ne m’a fait aucun effet et j’ai même trouvé ça ridicule.

 

L’autre histoire de cet épisode est la Speed Force. Barry souffre de quelques problèmes avec ses pouvoirs et Iris aimerait bien pouvoir l’aider. La place de Nora dans le récit est amusante et ses apparitions soudaines forment une sorte de gimmick qui sied bien à l’ambiance générale de The Flash. Je dois avouer que j’aurais presque préféré que cette histoire soit la seule de l’épisode. L’histoire de Frost est presque de trop, d’autant plus quand le vilain de la semaine est aussi ridicule que Chillblaine/Mark. J’aurais préféré que cet épisode se concentre réellement sur les bonnes idées de la saison d’autant plus que cet épisode est le dernier avant le retour en mai de la série…

 

Note : 5/10. En bref, je m’attendais à mieux même si quelques moments assez fun permettent de sortir un peu la série de sa mécanique parfois ennuyeuse.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article