Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 4. Episode 14.

Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 4. Episode 14.

The Good Doctor // Saison 4. Episode 14. Gender Reveal.

 

Il était temps que la série aborde la thématique du genre. Après tout dans les séries médicales c’est un sujet qui a souvent été abordé ailleurs mais The Good Doctor l’avait encore mis de côté. Je ne vois pas forcément fan de la révélation du sexe dans le sens on ne sait pas trop à quoi va ressembler notre enfant, ni même quelle sera leur identité. Car l’on peut bien avoir un garçon qui sera né fille. De plus, c’est généralement le moment où les parents commencent à faire des plans sur la comète. Pour autant, The Good Doctor décide de parler de ce sujet de façon assez intelligente. La façon dont Shaun va apprendre est une occasion de prouver qu’il ne sait pas tout sur l’être humain. Shaun reste cependant un personnage qui peut parfois être irritant, notamment quand il va voir tout le monde afin de connaître leurs expériences. Cette mécanique usée de la série est devenue redondante et parfois même ennuyeuse.

 

Tout n’est pas à jeter dans cet épisode mais je me demande tout de même si les conversations que les chirurgiens peuvent avoir dans le monde de l’hôpital sont aussi inappropriées lorsqu’ils sont avec des patients. Les besoins des patients passent donc au second plan dans cet épisode alors que la curiosité de Shaun commence à faire des ravages. L’épisode reste assez sympathiques par moment mais je n’ai pas tout aimé non plus. Je sais que cela a un lien avec son autisme dans le sens où les scénaristes de The Good Doctor se cachent souvent derrière cette justification pour tout ce que fait son personnage. Dans un autre sens, je dois avouer que c’est un brin redondant et cela m’a donné l’impression que la série ne savait pas faire autre chose. Le cas de Jean est intéressant. Son cas est une occasion d’aborder le sexisme en pleine action.

 

L’histoire de la ménopause est une occasion de parler d’un sujet qui n’est pas toujours traité dans les séries (surtout médicales). Tout n’était pas bon à prendre dans cet épisode mais j’apprécie tout de même le fait que The Good Doctor tente de proposer des sujets différents et de parler autrement de certains sujets complexes. Cette saison 4 est pour le moment toujours aussi inégale. Il y a de bonnes idées mais parfois elles tombent à l’eau à cause d’une mécanique trop prévisible que les scénaristes ont un peu usés jusqu’à la corde au fil des saisons.

 

Note : 5/10. En bref, un épisode correct qui a le mérite d’adresser des sujets forts même si l’ensemble est trop prévisible.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article