Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 17. Episode 16.

Critiques Séries : Grey's Anatomy. Saison 17. Episode 16.

Grey’s Anatomy // Saison 17. Episode 16. I’m Still Standing.

 

Pour un avant dernier épisode de saison, je dois avouer que j’ai eu du mal à voir le final arriver. L’épisode fait des bons dans le temps et mélange un peu tout dans tous les sens. Entre les essais cliniques pour le vaccin contre la COVID-19, Meredith qui se repose et prend du temps pour elle et sa famille, l’histoire d’amour de Link et Jo (et bébé Luna) et j’en passe. Alors tout n’est pas raté mais je m’attendais à beaucoup mieux. L’histoire du vaccin va dans la continuité du reste de la saison sur la COVID. Je dois avouer que la série fait les choses de façon assez intelligente tout en apportant une légèreté bienvenue. Cela change de ce que l’on a pu voir jusqu’à présent tout en restant en phase avec tout ce que la saison a pu développer autour de la pandémie. Mais à tout cela s’ajoute d’autres choses et d’autres histoires qui ne sont pas toutes passionnantes. Je pense notamment à Meredith. J’adore Meredith mais elle m’a ennuyé. J’ai besoin de la voir sur le terrain, pas jouer au ballon avec sa fille (même si c’est mignon).

 

J’ai donc logiquement préféré l’histoire de Jo et du bébé Luna. C’est mignon, touchant, même si je ne suis pas un grand fan des intrigues de bébés. Hayes a pas mal de temps à l’écran mais il n’y a rien de substantiel qui en ressort réellement. Je me demande pourquoi les scénaristes ont autant gâché McWidow. Le personnage est bon, l’acteur aussi, pourquoi ne pas mieux l’utiliser. S’ils mettent Hayes et Meredith ensemble à la fin de la saison, ce pourrait être une bonne chose et aussi être ce qu’il y a de plus étrange étant donné qu’ils n’ont pas vraiment cherché à développer leur relation de façon plus intelligente. Le scénario ne donne pas vraiment envie de les voir ensemble alors qu’ils iraient très bien ensemble. On sait à côté peu de choses sur Nico et en changeant un peu ce que l’on sait permet de faire évoluer l’histoire. J’aime bien cette relation car elle est mignonne et pleine d’amour. Parfois Nico et Levi sont ensemble, à d’autres moments non, ils ont des relations sexuelles régulières et un jour ils s’aiment l’autre ils se détestent. Je dois avouer que je ne sais pas trop où Grey’s Anatomy veut en venir.

 

Winston et Maggie c’est là aussi un autre problème de cet épisode de Grey’s Anatomy. J’ai l’impression parfois que la série ne sait pas trop ce qu’elle doit faire avec ses couples vedettes mais est-ce le calme avant la tempête. Dans un sens, cet épisode joue un rôle d’apaisement dans l’histoire de la saison qui a été tout de même chamboulée par le départ de Jackson, la mort de DeLuca, Meredith sous respirateur et atteinte d’un COVID virulent, etc. Je ne sais pas si le dernier épisode de la saison (le prochain) sera plus optimiste que le reste de la saison n’a été (un peu à la façon de cet épisode). Si j’apprécie la légèreté dans Grey’s Anatomy, cet épisode l’est un peu trop à mon goût. J’aurais peut-être trouvé intéressant d’aller dans une direction légèrement différente et plus palpitante. Mais bon…

 

Note : 5/10. En bref, pas le meilleur épisode de Grey’s Anatomy de l’année, probablement à cause de sa construction assez étrange par moment.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article