Critiques Séries : Mare of Easttown. Saison 1. Episode 3.

Critiques Séries : Mare of Easttown. Saison 1. Episode 3.

Mare of Easttown // Saison 1. Episode 3. Enter Number Two.

 

Depuis des années j’ai appris à ne jamais faire confiance aux apparences. Surtout quand ce n’est que le début de la saison et qu’il y a encore suffisamment d’épisodes pour découvrir de nombreux suspects que l’on aurait jamais imaginé. Pour autant un personnage à mes yeux sort du lot. Ce n’est pas l’ex mari de Mare, Frank Sheehan (qui servait de cliffangher à l’épisode précédent) mais Richard Ryan. Guy Pearce a un nom suffisamment important et je ne serais pas surpris que la série nous révèle qu’il est responsable de ce qui se passe à Easttown. Ce qui me plaît avec Mare of Easttown c’est avant tout le fait que l’histoire continue de s’accélérer et dans un sens j’ai parfois l’impression que les épisodes sont trop courts pour tout mettre dedans. Il y a tellement de personnages, de perspectives mais étant donné qu’il n’y a que sept épisodes il faut bien tout raconter.

 

A la fin de l’épisode précédent, Kenny tirait sur Dylan Hinchey, le petit ami de sa fille décédée. Sauf que ce n’est pas Dylan le responsable de la mort d’Erin (après tout, cela aurait été trop facile si c’était le cas) et Dylan va enfin apprendre ce que l’on a appris dans l’épisode précédent : que son fils n’est probablement pas son fils. Bien que Dylan reste un suspect dans un coin de ma tête, je doute qu’il soit responsable. Cela serait tellement facile de conclure sur Dylan en tueur car il aurait su ce que l’on a appris dans l’épisode précédent en avance. Kenny de son côté avoue avoir tiré sur Dylan mais Mare imagine que Kenny pourrait être responsable de la mort de sa propre fille. Je dois avouer que la perceptive est tordue mais elle a du sens lorsque Mare met des mots sur ce qu’elle pense. Mare of Easttown est une série avec tellement de personnages et de tiroirs ouverts qu’il est encore difficile de savoir qui est responsable de quoi par moment.

 

« Number Two », référence de ce nouvel épisode est Deacon Mark Burton, le prêtre de la paroisse Saint Michael. Il est la dernière fois que Erin a appelé d’après l’historique de son téléphone et je dois avouer que les prêtres dans ce genre de séries ont toujours quelque chose à cacher. La réputation de l’église catholique pour protéger des prédateurs sexuels est quelque chose qui refait surface et qui s’avère être bien plus intéressant que je n’aurais pu l’imaginer. Ce qui me fascine avec Mare of Easttown ici c’est le fait que la série ne laisse aucun personnage au hasard et que tout est étudié. L’implication de Mare dans l’affaire du meurtre d’Erin se ressent et Kate Winslet me fait d’autant plus penser à Mireille Enos dans The Killing. Les deux femmes partagent pas mal de points communs dans leur façon de donner corps à leur personnage.

 

La découverte de la vraie scène de crime dans cet épisode est un élément qui dans un sens permet à Mare of Easttown d’avancer mais ne fait pas vraiment évoluer la série non plus. Jean Smart de son côté apparaît comme l’une des meilleures idées que cela soit avec Mare ou encore avec Richard. Les face-à-face sont assez fascinants pour faire une fois de plus leur effet. Je ne sais pas trop ce qu’il faut attendre de la suite mais plus l’on plonge dans l’histoire de Mare of Easttown et plus j’ai envie d’en savoir. Les scénaristes sont suffisamment bons pour donner à tous les personnages quelque chose et créer des suspects à la pelle dont on ne sait pas encore suffisamment de choses pour faire les bonnes déductions. Si la déduction sur Richard est la bonne alors Mare of Easttown serait-elle devenue prévisible ? Aucune idée mais j’ai déjà hâte de voir le dernier épisode qui promet de nous révéler l’identité du tueur (ou de la tueuse) d’Erin.

 

Note : 9/10. En bref, en développant un peu plus les personnages, Mare of Easttown continue de prendre son temps et d’installer un climat aussi tendu que fascinant.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article