Critiques Séries : The Blacklist. Saison 8. Episode 15.

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 8. Episode 15.

The Blacklist // Saison 8. Episode 15. The Russian Knot.

 

L’épisode précédent nous révélait ce qu’était devenue Liz pendant sa cavale et comment avec Townsend c’était devenu tendu à cause d’une divergence de points de vue. Cet épisode nous met rapidement dans le bain alors que Liz se retrouve à devoir trouver Red pour Townsend si elle ne veut pas mourir la tête dans un sac plastique elle aussi. Townsend est un vilain intéressant qui donne un certain rythme à la série depuis plusieurs épisodes. Liz doit mettre la main sur une ancienne machine russe afin de découvrir des documents prouvant que Red est N13. « The Russian Knot » est clairement là pour faire patienter les téléspectateurs avant que l’on ait une conclusion à l’histoire. La série passe ses pions et chacun des personnages va se retrouver dans une situation intéressante sans pour autant que cela ne fasse réellement évoluer le récit. Dans l’épisode précédent, Liz était responsable du fait que l’opération pour capturer Red a été un échec. Townsend, notre psychopathe asphyxie ses hommes qui ont échoué dans leur mission et menace de faire de même avec Liz. Bien entendu que Liz ne peut pas mourir.

 

Je dois avouer que la mort d’Anne est terrible. C’est le seul personnage innocent que l’on ait eu dans la série depuis longtemps et elle n’aura pas survécu. Liz de son côté a besoin de Townsend pour ses ressources mais le petit jeu que la série joue avec ces deux là me fascine. C’est parfois un peu dans les excès mais c’est aussi pour ça que j’aime bien The Blacklist. Dans un sens, l’évolution de Liz tend en ce moment vers Red. Elle est même en train de devenir encore pire que Red mais c’est la meilleure évolution qu’il pouvait y avoir dans la série. Cela permet à la fois de bousculer les dynamiques déjà bien installées dans la série tout en permettant à The Blacklist de réellement prouver qu’elle a encore des choses à raconter avec ses personnages. Liz ne peut pas revenir en arrière et l’évolution faite du personnage cette année est probablement la meilleure du personnage depuis le début de la saison 3 lorsqu’elle était partie en cavale avec Red.

 

La mécanique de cet épisode est assez simple et stagne plus que les quelques épisodes précédents mais les épisodes qui remplissent la série ne sont pas des mauvais épisodes. Généralement The Blacklist démontre à quel point de telles évolutions sont toujours intéressantes car les personnages sont mis dans des situations qui permettent de se poser sur leur psychologie plus que sur l’action. Le mélange des deux donnent souvent quelque chose d’intéressant dans une série comme celle-ci. Et comment résister à un combat entre deux femmes au beau milieu de l’épisode ? C’est ce genre de trucs que j’adore dans cette série.

 

Note : 6/10. En bref, l’épisode rempli la saison de façon assez intelligente.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article