Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 11.

Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 11.

The Flash // Saison 7. Episode 11. Family Matters, Part 2.

 

Je savais que cela ne pouvait pas finir sur un excellent épisode. Comme à chaque fois, The Flash est pleine de promesses qu’elle ne tient pas et l’on se retrouve avec des intrigues épuisantes et épuisées. A la fin de l’épisode précédent, le twist était intéressant sauf que tout est résolu dès l’introduction de cette partie 2, rendant le twist final de la partie 1 ridicule. Sans parler de la résolution de l’arc narratif de cette première partie de saison qui s’avère assez raté. Surtout que The Flash utilise une fois de plus les mêmes résolutions sur le fait que l’amour et la famille ou l’amitié sauvent tout le monde. Cela commence à devenir flagrant que les scénaristes tournent en rond dans leur façon de résoudre leurs aventures. Pourtant sur le papier l’histoire était intéressante mais il fallait un scénariste usé pour délivrer un épisode tout aussi usé. Du coup le cliffangher de la semaine dernière où l’on pouvait imaginer que Iris, Bashir et Alexa étaient tous tués par Nora et Dion, on découvre au début de « Family Matters, Part 2 » que ce n’est finalement qu’une illusion.

 

C’est le premier problème de cet épisode car par la suite l’épisode n’a de cesse de faire les mêmes choses : tout ce qui se passe est défait quelques secondes plus tard. C’est dommage d’utiliser de bons twists pour dire que finalement ce ne sont pas des twists par la suite. Nora menace donc Barry de détruire la ville sauf si celui-ci lui amène ceux qu’il faut. Et c’est là que le carnaval commence. Pourtant l’épisode délivre suffisamment de rythme pour que l’on n’ait pas toujours le temps de s’ennuyer mais on ne peut profiter d’aucun moment car The Flash ne prend pas le temps de se concentrer sur les personnages et préfère nous envoyer tout ce qu’elle peut dans la figure. The Flash est engluée dans un enroulé d’intrigues qui ne décollent donc pas vraiment (ou à moitié) et surtout ne permettent pas de faire évoluer le récit. « Family Matters, Part 2 » donne donc l’impression d’avoir été fait comme un épisode de remplissage (comme la partie 1). C’est donc une intrigue qui aurait pu très bien durer un seul épisode qui a été démembrée dans deux épisodes.

 

Les effets spéciaux sont importants dans cet épisode mais ils n’ont rien d’exceptionnel. La grande bataille des Forces semble se dérouler dans une sorte de jeu vidéo qui n’offre rien d’étonnant visuellement. Après tout, on ne regarde pas vraiment The Flash pour ses effets spéciaux qui ont toujours été parfois étranges mais j’aurais aimé que les scénaristes parviennent à faire quelque chose de plus pertinent avec ce récit. Le retour de Frost (probablement le développement de l’épisode le plus étrange) aurait pu être une bonne chose mais là aussi la série semble ne pas trop savoir où aller et se retrouve dans une mélasse dont elle a beaucoup de mal à sortir. Au final, cet épisode n’a pas la force nécessaire pour développer un récit pertinent et se retrouve coincé entre deux chaises. Dommage.

 

Note : 3.5/10. En bref, twists sur twists faisant constamment retomber le récit comme un soufflé.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article