One Chicago - Chicago Med (Saison 6, épisode 14), Chicago Fire (Saison 9, épisode 14) & Chicago P.D. (Saison 8, épisode 14)

One Chicago - Chicago Med (Saison 6, épisode 14), Chicago Fire (Saison 9, épisode 14) & Chicago P.D. (Saison 8, épisode 14)

Chicago Med // Saison 6. Episode 14. A Red Pill, A Blue Pill.

 

Avec le départ de Torrey DeVitto, je comprends donc un peu mieux comment va évoluer son histoire dans la saison. Après le vol des médicaments pour tenter de sauver sa mère, je doute qu’elle puisse garder son travail à l’hôpital une fois que tout le monde va le découvrir. Elle n’est pas la seule à quitter Chicago Med : Yaya DaCosta quitte aussi la série. L’infirmière April Sexton va donc elle aussi quitter la série. Ces deux personnages sont présents depuis le tout premier épisode de la série. Leurs départs pourrait permettre aux scénaristes d’introduire de nouveaux personnages et donc de relancer la machine qui a par moment ramé pour se renouveler cette année. Mais revenons à l’histoire de cet épisode et bien évidemment que Will va aider Natalie à avoir le traitement illégalement. Au départ je pensais que l’on arrivait au bout de cette histoire et puis Will débarque pour changer les règles une fois de plus. En six ans, Will n’a rien appris et continue de faire des choix qui peuvent avoir des conséquences désastreuses. Je me demande donc comment cette histoire va évoluer. Les scénaristes tiennent pour le moment le tout de façon assez intelligente donc j’espère que la suite le sera tout autant.

 

Pour le moment Carol semble aller plutôt bien mais je me demande ce qui va se passer si Will peut lui donner plus de pilules. Le traitement expérimental est terminé et ces pilules doivent être renvoyées au fabricant. Will va avoir du mal à en avoir plus et Veroni va probablement devenir suspicieux si il tente. Cela peut permettre de changer un peu le genre d’intrigues que l’on voit dans les séries médicales habituellement. La scène où il confronte Natalie est l’une des plus intéressantes de cet épisode. Pas seulement parce que le secret de Natalie est enfin révélé mais aussi car il lui dit tout ce qu’elle risque ayant fait ça. Compte tenu du fait que Torrey DeVitto quitte Chicago Med, je me demande si elle ne va pas finir par être arrêtée ou forcée de quitter l’hôpital ce qui laissera Marcel sans personne. Le départ de membres du casting est toujours complexe à gérer, surtout quand des personnages sont impliqués dans des relations romancées.

 

Mais Will reviendra l’année prochaine donc Natalie va probablement prendre la responsabilité elle seule et sauver la peau de Will. C’est ce que j’imagine compte tenu de ce qui se passe actuellement en coulisse. L’épisode en lui-même est plutôt rythmé avec de bons cas médicaux et des échanges réussis entre les personnages. Je crois que la saison 6 de Chicago Med a beau avoir eu du mal à démarrer, elle parvient enfin à se renouveler et à faire des choses intelligentes avec les personnages. Pour ce qui est d’April je dois avouer que je ne sais pas trop comment la série va justifier son départ. Bien que le personnage soit un peu secondaire dans la série, elle interagit avec pas mal de personnages. La tension que Chicago Med installe dans cet épisode (comme dans les derniers diffusés) est intéressante et donne un vrai rythme au récit.

 

Note : 6/10. En bref, Chicago Med a beau être une série médicale convenue par moment, elle trouve cette année l’occasion de se renouveler et de faire évoluer les relations des personnages.

 

One Chicago - Chicago Med (Saison 6, épisode 14), Chicago Fire (Saison 9, épisode 14) & Chicago P.D. (Saison 8, épisode 14)

Chicago Fire // Saison 9. Episode 14. What Comes Next.

 

Si au premier abord tout semble aller pour le mieux : des promotions, des récompenses et des potentielles demande en mariages ou déclaration d’amour… Chicago Fire n’aime pas forcément que ses personnages soient heureux. Stella Kidd a réussi ses examens et c’est une excellente nouvelle. Stella est un personnage qui gagne à avoir une place plus importante dans Chicago Fire. Je me demande ce que la série compte faire avec le personnage maintenant (et notamment dans sa relation avec Severide). La caserne 51 n’a pas de place de lieutenant disponible donc si Kidd veut la promotion, elle va devoir changer de caserne. Je ne serais pas surpris que la série change un peu cette histoire d’ici la fin de la saison car je doute que Kidd ne soit pas là à la 51 la saison prochaine après avoir passé quelques temps dans une autre caserne. Dans un sens si Chicago Fire décide de supprimer un personnage pour mettre Stella sous le feu des projecteurs je ne suis pas contre.

 

La relation qu’elle entretient avec Severide reste bien plus intéressante que celle de Casey et Brett. D’ailleurs ces deux là continuent à tourner autour d’un pot qui s’agrandit d’épisodes en épisodes et cela devient lassant à la longue. Il ne reste que deux épisodes avant la fin de la saison donc je suppose que toutes ces histoires romantiques sont en train de préparer le terrain de futurs cliffanghers afin de donner l’envie de revenir l’année prochaine. Après la révélation de l’épisode précédent sur l’amour entre Brett et Casey, la série traine une fois de plus la patte. Je n’ai pas envie de voir une saison de plus ces deux là se tourner autour car c’est ce qu’il y a de pire dans Chicago Fire. Je comprends que Casey n’a pas oublié Dawson mais cela fait tout de même des années qu’elle est partie de la série donc il serait peut-être temps d’aller de l’avant. Non ?

 

Je ne sais pas qui des deux couples emblématiques va avoir droit à une fin heureuse cette saison mais je pense qu’il serait temps pour Brett et Casey de finir ensemble une bonne fois pour toute. Stella et Severide peuvent attendre la saison prochaine pour être heureux. Le reste de cet épisode offre du Chicago Fire très classique, sans grandes surprises. Les personnages sont bons mais par moment je me demande ce qu’ils comptent faire avec eux tant la série donne cette impression de tourner en rond. Probablement à cause de la pandémie, les séries Chicago n’ont pas eu l’occasion de nous proposer un vrai cross-over cette année et je trouve ça dommage. J’espère que la saison prochaine, avec la pandémie derrière nous, ils pourront en faire plein car s’il manque à cette saison quelque chose (pour toutes les séries du One Chicago) c’est bien de vrais cross-over à suivre sur trois épisodes.

 

Note : 5/10. En bref, du Chicago Fire classique qui fait évoluer des intrigues sans pour autant les conduire réellement dans la direction la plus inattendue.

 

One Chicago - Chicago Med (Saison 6, épisode 14), Chicago Fire (Saison 9, épisode 14) & Chicago P.D. (Saison 8, épisode 14)

Chicago P.D // Saison 8. Episode 14. Safe.

 

Hailey Upton n’est pas toujours au centre de Chicago P.D mais quand elle l’est, je dois avouer que la série s’en sort plutôt bien. Dans cet épisode, elle se retrouve face à un dilemme alors qu’elle est forcée à choisir entre les deux personnes les plus importantes dans cet épisode : Voight et Halstead. Cela permet de bousculer un peu les relations entre les personnages et de se concentrer sur d’autres que Burgess ou Ruzek. Cela permet en tout cas de voir Tracy Spiridakos avoir d’autres moments que ceux qu’elle a habituellement pour briller. Le fait que Chicago P.D exploite ce personnage pour la mettre hors de sa zone de confort et créer ainsi des histoires dans sa relation avec ses collègues me plaît. Pour autant, la mécanique de l’épisode est très classique. Cela ne permet pas toujours de se plonger complètement dans la tête des personnages comme on pourrait le souhaiter. Je trouve ça dommage car Chicago P.D est une série qui a du potentiel mais préfère rester terre à terre.

 

Cela fait d’ailleurs un bout de temps que Chicago P.D n’avait pas vraiment pris le temps de se concentrer sur Upton. Depuis quelques épisodes on avait le même lot de personnages et si j’apprécie ce petit changement ici, je dois avouer que je reste un brin déçu aussi par la même occasion. La série a beau faire pas mal de trucs pour dynamiter parfois les relations entre les personnages, j’aimerais bien que les affaires policières suivent aussi. « Safe » ne parvient pas à briller comme j’aurais pu l’espérer. Il ne reste que deux épisodes avant la fin de la saison et même si je sais qu’une saison 9 et 10 arriveront il va falloir que les scénaristes apprennent à faire autre chose pour nous satisfaire et peut-être s’améliorer. Le début de la saison 8 de Chicago P.D était excellent et depuis quelques épisodes elle tombe dans les travers des autres séries de la marque Chicago.

 

Disons que les scénaristes nous offrent des éléments bien trop génériques pour permettre de s’attacher pleinement à ce qu’ils nous racontent et je trouve ça dommage. Je m’attendais à ce que Chicago P.D prenne le temps de donner à Upton autre chose qu’un truc policier qui aurait été écrit sur un coin de table.

 

Note : 4.5/10. En bref, je me lasse de Chicago P.D et de sa mécanique ultra prévisible et répétitive quant à l’utilisation de ses personnages.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article