Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 12.

Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 12.

The Flash // Saison 7. Episode 12. Good-Bye Vibrations.

 

Je dois avouer que je ne m’attendais pas vraiment à ce que Cisco quitte The Flash aussi tôt dans la saison. Je pensais que la série allait attendre la fin de la saison. Globalement, cet épisode de départ est réussi alors que la série trouve le bon équilibre entre les moments émotionnels et ce qui fait aussi le reste de la série. Cisco amène cette dose d’humour qui fait de la mécanique de cet épisode quelque chose qui roule. Cisco a beau quitter la ville, il doit résoudre une dernière affaire avec l’apparition de Rainbow Raider 2.0. Carrie Bates est une personne assez fun à suivre alors qu’elle infuse dans la tête des genres un vrai sentiment d’euphorie. Elle est excellente, une sorte de Robin des Bois des temps modernes qui récupère de l’argent avec ses pouvoirs aux riches et le donner aux pauvres de Central City. Avec un tel « vilain », difficile d’apprécier ce que fait Barry dans cet épisode (mais en même temps, ce n’est pas comme si Barry était un personnage pour lequel j’avais encore beaucoup d’affection).

 

Ce qui me plait avec cet épisode de The Flash c’est le fait que la série permet de développer l’histoire de Cisco juste avant son départ ce qui passe par plus de temps à l’écran pour lui et moins pour les autres personnages. Dans un sens, Rainbow Raider 2.0 n’est même pas vraiment un vilain et la série ne s’en sert pas forcément. Ce n’est qu’une justification narrative pour que Cisco ait un bel épisode pour nous dire au revoir où il peut démontrer tout ce dont il est capable, à la fois en tant que héros mais aussi dans un registre plus émotionnel. Lorsque Cisco est touché par Rainbow, il commence à chanter, danser et à envoyer des meme de chats. Je dois avouer que tout ça est aussi bête qu’amusant et permet de nous offrir un véritable divertissement. Alors que The Flash a eu énormément de mal à conclure l’intrigue de la première partie de la saison, je dois avouer que le départ de Cisco me remet dans le bain de la série.

 

Il y a cette euphorie constante qui fonctionne tellement bien dans cet épisode. The Flash est ici à son meilleur. Je n’ai jamais été un grand fan de The Flash quand elle fait des choses ennuyeuses ou qu’elle cherche à créer des intrigues trop complexes pour ses scénaristes. Elle est bien meilleure lorsqu’elle s’amuse et nous diverti par la même occasion avec des dialogues amusantes, des personnages divertissants. En somme tout ce qui fait le succès de la série. Et puis terminer sur un karaoké de Poker Face avec Grant Gustin qui s’amuse à faire des voix graves, c’est aussi délirant que ce que j’ai envie de voir dans cette série.

 

Note : 8/10. En bref, le départ de Cisco se passe sans accrocs et cela fait du bien de voir un bon épisode de The Flash.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article