Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 4. Episode 19.

Critiques Séries : The Good Doctor. Saison 4. Episode 19.

The Good Doctor // Saison 4. Episode 19. Venga.

 

C’était un épisode assez différent de ce à quoi The Good Doctor nous a habitué cette saison. Il s’agit de la première partie d’un double épisode final alors que notre équipe (et Lea) se rendent au Guatemala afin d’aider les gens à renouer la confiance avec les médecins. Si au départ cet épisode est presque anecdotique dans sa façon de présenter le récit et le manque de sous-titres est aussi pour moi un problème (après tout, je ne vis pas dans les pays hispanophones). Pour autant, cette intrigue ressemble plus à The Good Doctor qu’une grande partie de la saison 4. Il y a quelque chose de touchant comme la série aimait le faire avant, tout en utilisant judicieusement les personnages. Disons que The Good Doctor réussie à introduire quelque chose d’intelligent et surtout touchant alors qu’au début de l’épisode je pensais une fois de plus que les scénaristes n’allaient pas pouvoir aller au bout de leur idée.

 

Nos médecins doivent alors prendre des décisions riches en émotions, parfois faire des choix impossibles et renvoyer des patients qu’ils ne peuvent malheureusement pas aider. C’est terrifiant de voir tous ces gens imaginer qu’ils vont pouvoir traiter leurs maladies alors que tout le monde ne peut pas être sauvé. The Good Doctor exploite alors quelque chose de riche en émotions ici, loin des carcans émotionnels dont la série use et abuse depuis un bout de temps. L’équipe maquillage de la série a su donner vie à toutes ces maladies de façon étonnantes. « Venga » aurait pourtant pu être un épisode simpliste, pas brillant et plus l’on plonge dans le récit et plus celui-ci vient nous happer. Je trouve ça fascinant et The Good Doctor fait pour une fois quelque chose de proche de ce que j’adore dans New Amsterdam. Après tout, cette dernière est une vraie figure de proue des traitements médicaux et des cas de gens qui n’ont pas forcément les moyens de se soigner.

 

The Good Doctor a réussi à faire en sorte que l’on croit que les personnages sont au Guatemala. Il y a vraiment des décors qui sont construits afin de se rapprocher au mieux de la vie là bas et là aussi cela permet de s’attacher un peu plus au récit. Je ne sais pas quoi attendre du final à venir de la saison mais comptez sur moi, j’ai déjà hâte de le voir. « Venga » est l’un des rares épisodes de cette saison 4 qui m’ait réellement touché et qui m’ait autant donné l’envie de poursuivre la série. Comme quoi, tout n’était pas perdu malgré les errances narratives de la saison.

 

Note : 7.5/10. En bref, une excellente surprise.

Prochainement sur TF1

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article