Critique Ciné : Hitman & Bodyguard 2 (2021)

Critique Ciné : Hitman & Bodyguard 2 (2021)

Hitman & Bodyguard 2 // De Patrick Hughes. Avec Ryan Reynolds, Samuel L. Jackson et Salma Hayek.

 

Le premier Hitman & Bodyguard (2017) ne m’avait pas laissé un souvenir impérissable et ce second volet ne fait pas mieux. Je dirais même que ce second volet est … atroce. Ce nouveau film donne l’impression par moment d’être une mauvaise parodie du premier où tout part en sucette sans raison et où les acteurs sont en roue libre. Y’a-t-il un pilote dans l’avion ? Clairement non. Ce qui fonctionnait dans le premier film ce n’est pas l’histoire mais l’alchimie entre Ryan Reynolds et Samuel L. Jackson. C’était assez amusant pour passer un agréable moment sans demander grand chose de plus. Une partie du temps est ici perdu à réinstaller l’histoire (car comme moi, vous avez probablement déjà tout oublié) sans que cela soit réellement entrainant. Tout le monde semble être là pour encaisser un chèque et pas vraiment nous faire une proposition de cinéma divertissante et estivale. Salma Hayek est un ajout qui aurait pu faire des étincelles et à part crier dans tous les sens, elle ne fait rien d’amusant. Je dirais même qu’elle devient rapidement irritante, comme le film dans son intégralité.

 

Après tout ce qu’il a vécu de difficile, Michael Bryce, l’ancien garde du corps déchu, avait bien besoin d’une pause. C’est ainsi qu’il se retrouve en séjour thérapeutique sur la côte italienne, avec pour instruction de se tenir éloigné de toute violence et de n’approcher aucune arme...

 

A tomber dans cette mauvaise parodie de cinéma d’action, Hitman & Bodyguard 2 échoue à recréer l’énergie qui faisait le charme du premier film. Interpol prend ici la forme d’une star de Direct to DVD aka Frank Grillo. Si j’aime bien ce dernier, il ne sert strictement à rien dans le film. Les dialogues sont pauvres, les scènes d’action rasoirs et répétitives et l’histoire ne mène finalement à rien. Pourtant, Hitman & Bodyguard 2 se mêle de l’histoire de la Grèce et de l’Union Européenne à sa sauce et cela aurait pu être une sorte de film géopolitique plus pertinent. Mais tout ça n’est que poudre aux yeux, le film préférant la roue libre où l’on enchaîne les scènes sans cohérence. C’est dommage car je suis persuadé qu’il y avait largement de quoi faire avec ce second volet, peut-être même améliorer certains défauts du premier film. Mais quenini, Hitman & Bodyguard 2 est un échec total et un film absolument atroce qui ne mérite pas du tout le coup d’oeil.

 

Note : 2/10. En bref, atroce.

Sorti le 30 juin 2021 au cinéma - Retournons au cinéma !

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article