Critique Ciné : The Tomorrow War (2021, Amazon Prime Video)

Critique Ciné : The Tomorrow War (2021, Amazon Prime Video)

The Tomorrow War // De Chris McKay. Avec Chris Pratt, Yvonne Strahovski et J.K Simmons.

 

Je pense que j’aurais largement plus apprécié The Tomorrow War au cinéma. Cela fait plaisir de voir un Blockbuster de science-fiction original, matinée de pas mal de trucs vus et revus mais pas trop mal fichus. Pour autant, The Tomorrow War n’a rien de révolutionnaire. Peut-être car The Tomorrow War échoue à délivrer un sous-texte plus intéressant. En dehors de scènes assez efficaces d’un point de vue de l’action, je regrette que le film se prenne autant au sérieux et oublie finalement d’être un pamphlet écolo. Le film mélange alors les ingrédients qui ont déjà fait le succès d’autres films du genre précédemment à sa sauce. Parfois cela prend, à d’autres moment beaucoup moins mais difficile de bouder son plaisir malgré tout. Ce que l’on attend durant une bonne partie du premier acte c’est de voir les aliens. Une fois ceux-ci face caméra, je dois avouer qu’il y a de l’imagination qui n’est pas sans faire écho à mes yeux à Sans un Bruit. Alors que The Tomorrow War était prévu pour sortir au cinéma, Amazon a sorti le chéquier et a racheté les droits et finalement, bien que j’aurais apprécié voir le film sur grand écran, vaut-il la place de cinéma ? Rien n’est moins sûr.

 

Le monde est stupéfait lorsqu’un groupe de voyageurs arrive du futur – précisément de l’année 2051 - pour délivrer un message urgent : dans 30 ans, l’Humanité va perdre une guerre d’envergure mondiale contre une espèce d’aliens meurtrière venue détruire notre civilisation. Le seul moyen de survivre à cette attaque extraterrestre est de faire transporter des soldats et civils du monde d’aujourd’hui trente ans plus tard pour lutter contre cette invasion alien. Parmi les recrues, Dan Forester, père de famille et professeur au lycée, est déterminé à sauver le monde pour l’avenir de sa fille. Dan fait équipe avec une brillante scientifique et son père pour réécrire l’avenir de la planète.

 

Le plus gros problème de The Tomorrow War est son scénario. Ce dernier tombe souvent dans le piège de la facilité et des incohérences. Cela ne se voit pas toujours car le récit est suffisamment fluide pour que l’on oublie certains de ses problèmes mais je n’ai pu m’empêcher d’avoir du mal à cerner la logique par moment. Chris Pratt (Jurassic World, Les Gardiens de la Galaxie) est clairement en train de devenir une sorte de nouveau Tom Cruise et ce même si dans ce film il se fait clairement voler la vedette par Yvonne Strahovski (Chuck). Cette dernière mériterait tellement d’être le personnage principal d’un blockbuster à gros moyens que The Tomorrow War. Elle est reléguée derrière Chris Pratt et je trouve ça dommage. Le problème de ce dernier est qu’il joue clairement toujours de la même façon dans les Blockbusters. Il n’y a donc pas une once d’originalité dans son jeu ce qui m’a déçu. Je l’adorais tellement dans Parks & Recreation… Ce que The Tomorrow War a tout de même réussi à faire c’est me donner l’envie frénétique de revoir Edge of Tomorrow. Car il y a une réminiscence de ce dernier ici (et vu que l’on n’aura jamais de suite…).

 

Note : 5.5/10. En bref, c’est sympathique pour un divertissement familial, un peu moins creusé sur le reste. Je salue tout de même la création originale qui n’est pour une fois pas adaptée d’un livre ou je ne sais quel autre support.

Disponible sur Amazon Prime Video

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article