Critiques Séries : Gossip Girl (2021). Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : Gossip Girl (2021). Saison 1. Episode 4.

Gossip Girl (2021) // Saison 1. Episode 4. Fire Walk with Z.

 

La guerre entre Julien et Zoya a assez durée et cet épisode est fait pour les réconcilier. Ce n’est pas un parcours simple mais les deux jeunes filles doivent apprendre de leurs erreurs. Lorsque Miss Keller cherche à prouver que Julien est une bully de première, elle ne fait pas vraiment mieux. Surtout quand elle dit qu’elle travaille en faisant son petit harcèlement en ligne via Gossip Girl. Ce qui s’apprécie dans Gossip Girl c’est que tout le monde n’est pas bien. C’est ce que j’aime dans cette comédie dramatique car sans des personnages qui s’en veulent, se quittent, s’aiment, etc il n’y a pas d’intérêt à la série. Si l’épisode précédent m’a par moment déçu, il était droit dans ses bottes et a su développer un peu plus les personnages et ce qui les anime.

 

L’une des histoires les plus attendues et les plus surprenantes à la fois est celle de Rafa et Max. Ce dernier a clairement envie de Rafa mais Rafa ne veut pas de lui. Le fait que cet épisode s’achève sur une supposée nuit torride entre les deux me fascine et représente aussi parfaitement la génération actuelle. La génération actuelle est souvent décrite comme une génération sans identité sexuelle. Il en va de même pour Aki lorsque Audrey lui demande s’il est gay et qu’il ne sait pas. J’aime bien Aki car c’est le personnage le plus attachant de cette nouvelle version de Gossip Girl. En plus d’être touchant, l’idée de chercher sa sexualité va avec l’âge des personnages (après tout, ils ont entre 14 et 15 ans). Evan Mock a ce charme naturel et touchant qui rend son personnage d’Aki plus attachant au fil des épisodes.

 

Certains personnages sortent plus du lot que les autres. Julien et Zoya ont une relation compliquée et j’aimerais bien les voir être ensemble en tant que soeurs plutôt que de les voir s’écharper à longueur d’épisodes. Ce n’est pas que la dynamique ne me plaît pas, juste que les deux personnages ont besoin d’apporter une certaine forme de stabilité à la série. Dans cet épisode, chacun pense une fois de plus à ses petites fesses mais le discours a complètement changé par rapport au Gossip Girl originel. La série est ici plus moderne, à la fois dans les thématiques abordées mais aussi dans la façon d’aborder certains sujets qui étaient presque tabous auparavant. Je pense à Max qui est ici ouvertement gay, dans le rôle d’un nouveau « Chuck Bass » sans pour autant lui ressembler. Il y a tout un tas de bonnes idées dans cette génération de Gossip Girl et j’ai d’autant plus hâte de voir la suite.

 

Note : 6.5/10. En bref, Gossip Girl continue de développer son univers et ses personnages.

Prochainement sur Warner TV

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article