Critiques Séries : Schmigadoon!. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Critiques Séries : Schmigadoon!. Saison 1. Episodes 1 et 2.

Schmigadoon! // Saison 1. Episodes 1 et 2. Schmigadoon! / Lovers’ Spat.

 

Apple TV+ continue de se constituer un catalogue de séries toutes plus originales les unes que les autres. Schmigadoon en fait partie. Entre la comédie romantique et la comédie musicale déjantée, Schmigadoon nous plonge dans un univers atypique qui fait mouche dès le premier épisode. Avec son côté musical de Broadway et cette histoire d’amour romancée avec humour, la série ne perd pas de temps à installer les personnages et le monde de Schmigadoon. Ken Daurio (Le Lorax, Moi moche et méchant) et Cinco Paul (Horton, Moi moche et méchant) laissent reposer une grande partie de la série sur ses numéros musicaux qui sont tous grandioses. Certains dialogues sont hilarants et permettent aussi de se laisser emporter par le choc des cultures : des personnages modernes de notre monde avec un monde old-school qui n’est pas sans faire écho à nombre de comédies musicales d’une autre époque tant dans les décors que dans les costumes.

 

Cecily Strong et Keegan-Michael Key se retrouvent dans un périple en sac à dos censé donner un nouveau souffle à leur relation. Ils découvrent une ville magique dont tous les habitants vivent dans les studios d’une comédie musicale des années 40. Pour quitter cet endroit, les deux personnages devront trouver le « véritable amour ».

 

Les comédies musicales sont rares, surtout lorsqu’elles sont aussi animées et amusantes que Schmigadoon. La dernière en date est probablement Zoey’s Extraordinary Playlist qui utilisait la musique de façon particulièrement intéressante.

 

Josh - « It’s like if The Walking Dead was also Glee »

Melissa - « You watched Glee? »

Josh - I was aware of it »

 

Barry Sonnenfeld (Men in Black) a mis en scène le premier épisode. On sent que Apple ne voulait pas d’une série aux moyens réduits et qu’elle a tout mis en oeuvre pour que cela soit beau à voir à l’écran. Les costumes, la façon de mettre en scène les numéros musicaux, l’utilisation soignée des personnages, etc. Tout est fait pour que l’on s’amuse du début à la fin sans se prendre la tête. Si tout n’est pas encore parfait, la musique met en joie et donne envie de danser et chanter dans son salon. Surtout que les paroles des chansons sont elles aussi drôles.

 

Melissa et Josh forment un couple atypique et amusant qui symbolise aussi parfaitement la romance moderne. On sent dès le départ qu’ils ne sont pas vraiment sur la même longueur d’onde et pourtant ils sont ensemble depuis plus de quatre ans. Melissa veut avancer dans sa relation alors que Josh n’est pas forcément très enclin à avancer. Dans le second épisode, lorsque Melissa se vend comme cadeau aux habitants de Schmigadoon lors d’une quête pour rénover la bibliothèque de la ville, le moment est terriblement amusant et fait avec un humour satirique étonnant. C’est comme ça tout au long de ces deux premiers épisodes et je n’ai qu’une seule envie : revenir à Schmigadoon rapidement.

 

Note : 8/10. En bref, une série aussi étonnante que drôle. Les numéros musicaux sont prestigieux et le casting s’en donne à coeur joie.

Disponible sur Apple TV+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article