Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 16.

Critiques Séries : The Flash. Saison 7. Episode 16.

The Flash // Saison 7. Episode 16. P.O.W.

 

« P.O.W. » démontre une fois de plus la fainéantise des scénaristes de The Flash. Je ne sais pas trop pourquoi mais je crois comprendre qu’ils ne cherchent plus à chercher à surprendre les téléspectateurs. On est dans une écriture d’épisodes à la chaîne (probablement que cela n’a pas été aidé par la COVID) mais le scénario se raccroche une fois de plus à tout ce que la série (et l’univers en général du Berlanti-verse sur The CW) a déjà fait. On reprend les évènements ici peu de temps après ceux de la fin de l’épisode précédent. Toute l’histoire des clones de Godspeed auraient pu apporter un peu de piquant au récit mais il n’en est rien, la faute à un scénario qui ne sait pas du tout ce qu’il veut faire. A chaque fois que The Flash tente quelque chose, on se retrouve avec des scènes qui donnent l’impression d’être réchauffées. Pourquoi ? Car la mécanique narrative de la série est toujours la même ce qui laisse finalement peu de place aux surprises.

 

L’arrivée de John Diggle aurait pu être une occasion d’interconnecter un peu mieux The Flash au Arrow-verse mais même si je ne suis pas contre, je trouve que les scénaristes ont du mal à joindre le personnage au reste des personnages de The Flash. L’un des gros problèmes de la série actuellement est Barry. Ce dernier continue de prendre des décisions qui n’ont pas forcément de sens (comme si le héros n’apprenait jamais de ses erreurs) et surtout Barry ronronne dans ses histoires familiales pas vraiment palpitantes. Le fait que Iris soit en danger devrait apporter un peu de palpitant au spectateur mais tout ce que j’ai ressenti c’est de l’ennui mortel. A certains moments, je préférerais que The Flash tue des personnages importants afin de faire le ménage et peut-être partir sur de nouvelles bases l’année prochaine mais avec le départ de ses meilleurs éléments, l’absence de Cisco et Wells se fait plus ressentir que jamais. Les nouveaux personnages n’ont pas le même impact sur le récit et s’avèrent finalement moins attachants.

 

Joe et Kramer de leur côté font leur petite tambouille. Ils ont survécus à l’explosion de l’épisode précédent et si je m’attendais à ce que The Flash explique ce qui s’est passé… tout est expédié sans que cela ait un vrai impact. Comme si les scénaristes n’avaient pas envie de raconter cette histoire. Il se passe pourtant beaucoup de choses dans « P.O.W » mais plus celui-ci avance et moins j’ai envie de voir la fin de la saison.

 

Note : 4/10. En bref, je n’ai de cesse d’être déçu par la série malgré toutes les tentatives forcées qu’elle fait pour relancer la machine.

Prochainement sur TF1 et Netflix

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article

Dean.jensen 16/07/2021 15:14

Il paraît que la saison 8 seras la dernière

delromainzika 29/07/2021 15:24

A la bonne heure ! Il serait temps d'arrêter