Critiques Séries : The White Lotus. Saison 1. Episode 2.

Critiques Séries : The White Lotus. Saison 1. Episode 2.

The White Lotus // Saison 1. Episode 2. New Day.

 

L’univers de The White Lotus est aussi timbré dans ce second épisode que dans le premier. « New Day » est un épisode qui mélange tout un tas d’intrigues, de personnages, le tout avec un style si particulier que la série me fascine. Il y a énormément d’intrigues et de développement de personnages, le tout toujours entrecoupé de séquences ironiques et satiriques qui font de cet univers quelque chose d’étonnant. Il y a des tas de personnalités qui émergent encore plus dans ce second épisode, comme Olivia et Paula qui gagnent un développement tout en ajoutant des éléments assez absurde ou Shane qui dévore le buffet dans le but de contrarier l’hôtel. Ou encore Mark qui apprend par son oncle que son père n’est pas mort d’un cancer mais du VIH. Cette révélation finale de cet épisode vient mettre un dernier coup de fouet au récit et nous embarque ainsi dans une toute nouvelle dimension. Il faut bien avouer que Steve Zahn et Connie Britton sont parfaits dans le rôle de ce couple et c’est ce genre de choses que j’ai envie de voir plus souvent à la télévision.

 

The White Lotus est une série décomplexée qui a une ligne de conduite mais qui aime entrecouper son récit de moments plus drôles. « New Day » est là pour approfondir l’histoire de chacun des groupes de personnages : d’un côté les employés et de l’autre les clients tous insupportables d’une certaine façon. Et je pense que Shane a droit à la palme du client le plus insupportable mais il permet d’apporter un côté légèrement ironique au récit. Ses interactions avec le directeur de l’hôtel sont succulentes. Mike White a vraiment su apporter une patte amusante à The White Lotus sans pour autant casser tout ce que la série cherche à développer en parallèle. Je me demande d’ailleurs comment sa relation avec Rachel va évoluer tout au long de la semaine à Hawaii car je doute que tout reste comme c’est actuellement. Le comportement de Shane pourrait bien avoir des conséquences et notamment nous ramener à l’introduction du premier épisode alors que Shane est dépité.

 

Mark de son côté apprend qu’il n’a pas de cancer, ce qui libère chez lui quelque chose et le transforme en un tout autre homme. Sa relation avec sa femme est amusante et attachante alors que le casting de The White Lotus démontre une fois de plus à quel point ils sont tous plus excellents les uns que les autres. Olivia et Paula de leur côté sont le pire des cauchemars mais toutes les séquences où on les retrouve dans le même lit sont amusantes. La légèreté de The White Lotus est sa plus grande force alors que le récit contrebalance le tout de façon intelligente rapidement.

 

Note : 9/10. En bref, toujours un vrai rayon de soleil.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article