The Bite (Mini-series, 6 épisodes) : tu mords ou tu meurs

The Bite (Mini-series, 6 épisodes) : tu mords ou tu meurs

J’ai toujours adoré l’esprit satirique de Robert et Michelle King (The Good Wife, The Good Fight, Braindead) et l’on sent que l’annulation de Braindead les a perturbé. Quoi de mieux que de faire une série inspirée de la pandémie en plein confinement ? The Bite est la réponse des King à ce qui s’est passé l’an dernier mais malheureusement cette satire zombie manque de mordant. En cherchant à créer une sorte de mutation de la COVID-19 qui pourrait transformer les gens en zombies, The Bite n’arrive pas à bout de son idée. Ce qui aurait pu être amusant et rafraichissant à voir s’avère être une série fainéante qui manque cruellement d’idées. Les épisodes s’enchaînent mais son tous assez maladroits dans leur façon de faire et les quelques moments cherchant à créer de l’humour sont pour la plupart ruinés par cette tentative de faire une satire maladroite et floue. Le manque cruel d’enjeux au long de ces six épisodes ne permet pas d’apporter d’intérêt au récit.

 

Le quotidien de deux voisines new-yorkaises, Rachel et Lily, durant la seconde vague de l'épidémie de coronavirus, entre leurs vies personnelles et professionnelles respectives en confinement...

 

Un peu à l’instar de Braindead que je n’ai pas trouvé brillante, The Bite se contente de réciter des idées ici et là sans prendre le temps de leur donner de l’envergure. Plutôt que de nous plonger dans un récit réellement palpitant, The Bite se contente de raconter des bribes de la vie de ses personnages qui manquent de profondeur. L’histoire du Dr Rachel Boutella (incarnée par Audra McDonald qui fait de son mieux) aurait pu être un peu plus intéressante. On brosse en surface le personnage sans réellement lui donner suffisamment de matériel avec lequel jouer. The Bite est donc une série assez plate qui a probablement été écrite un peu trop rapidement par les King. Là où leurs séries judiciaires sont des chefs d’oeuvre, The Bite est tout l’inverse.

 

Tout commence lorsque le Dr Boutella a le cas d’un patient mordu. Sa tension artérielle est tombée à zéro, développe un claquement de mâchoire involontaire et rapidement ils se transforment en bêtes voraces. Enfin, certains des infectés le font. Le problème avec The Bite c’est que rien, y compris les symptômes des zombies ou la façon dont le virus semble les changer, n’est suffisamment cohérent. Durant les six épisodes, The Bite apparaît alors comme une série à l’univers paresseux qui évolue suivant les personnages sans réellement prendre le temps d’expliquer ce que l’on voit à l’écran. Je me suis alors bien plus ennuyé qu’autre chose. Rachel et Lily doivent travailler ensemble afin de déterminer ce qui cause cette infection et comment elle peut être arrêtée. S’ajoute à cela le sujet fétiche des King : critiquer le gouvernement peu coopératif dans l’aventure, les patients et la population qui semblent prendre le tout à la légère et mixer le tout afin d’espérer que cela fonctionne.

 

Il y a une volonté claire de créer un parallèle entre l’histoire satirique de The Bite et ce qui s’est passé avec les populations sur le sol américain et notamment leurs réactions quand la COVID-19 est apparue (certains ont dit que ce virus n’existaient pas et sont morts du virus). C’est dommage car finalement The Bite tombe dans le piège de la série mièvre, dégoulinant de bons sentiments, qui n’arrive pas à créer quelque chose de suffisamment riche et palpitant. Il y a quelques moments sympathiques mais ce n’est pas suffisant. En dehors des scènes de Rachel sur Zoom avec ses patients, je n’ai pas trouvé d’intérêt à The Bite. La série manque donc de mordant et c’est un comble compte tenu du nom de la série. Le côté dramatique n’arrive jamais à délivrer quoi que ce soit et la comédie manque de sens de l’humour.

 

Note : 3/10. En bref, une série qui manque cruellement de mordant.

Disponible sur Spectrum aux Etats-Unis. Prochainement en France

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article