Critiques Séries : Power Book III Raising Kanan. Saison 1. Episode 4.

Critiques Séries : Power Book III Raising Kanan. Saison 1. Episode 4.

Power Book III: Raising Kanan // Saison 1. Episode 4. Don’t Sleep.

 

Dès le début de cet épisode, Unique est dans une situation qui n’a de cesse de faire grimper la rage qu’il a en lui. Il devient impitoyable et c’est tout ce que j’ai envie de voir dans Raising Kanan. La série démontre sa capacité à renouveler son propre univers sans pour autant donner l’impression qu’elle se répète. Car si Raising Kanan raconte toujours des histoires de gangs, d’amis, de famille, de drogue et trafics, elle le fait avec une certaine classe et surtout de façon totalement différente de ce que j’avais imaginé au départ. Depuis Power, on sait que toutes les relations dans cet univers sont fragiles et peuvent tourner au vinaigre en une seconde. Tous les personnages de Raising Kanan sont capables de faire du mal à l’autre. Le cold-open avec Unique en est la preuve formelle et une belle façon d’introduire cet épisode. Dans cet épisode, Unique continue de montrer les muscles afin de démontrer qu’il n’a confiance en personnage dans son équipe.

 

A contrario, si l’histoire de Kanan peut se rapprocher de la tension qui monte au fil de la saison, c’est assez différent. Ce dernier est déçu du fait que Symphony vienne bousculer les plans de Kanan avec sa mère. La façon dont le diner se joue est un autre de ces petits moments dont Raising Kanan a le secret. C’est assez simpliste mais cela permet de plonger dans la psychologie des personnages et les relations complexes que la série cherche à l’introduire. La scène finale de cet épisode symbolise parfaitement là où Kanan se dirige petit à petit. En plus d’être de bon augure pour la suite de la saison, cette scène change un peu la dynamique installée jusqu’à présent. A la fois dans la relation entre Kanan et sa mère mais aussi entre Kanan et les autres.

 

L’histoire de Jukebox et Nicole est plutôt sympathique à suivre pour bien des raisons même si ce n’est pas ce que je préfère pour le moment. La série tente de faire des choses avec tout le monde et tout le monde a droit à ses évolutions mais celle de Nicole n’a pas encore suffisamment de poids par rapport au reste. On passe en plus d’une scène entre les deux à Marvin et Toni qui ont une relation assez sauvage. Le sexe a toujours fait partie de l’univers de Power et Raising Kanan compte bien ne pas nous l’enlever. Cette liberté sur le sexe que la série propose va donc dans la lignée de ce que l’on a déjà vu dans Power. Quoi qu’il en soit, après ce qui se passe dans cet épisode, plus rien ne sera comme avant.

 

Note : 8/10. En bref, cet épisode change la dynamique et fait évoluer l’histoire dans une direction qui est pleine de promesses.

Disponible sur Starzplay

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article