Critiques Séries : Power Book III Raising Kanan. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : Power Book III Raising Kanan. Saison 1. Episode 5.

Power Book III: Raising Kanan // Saison 1. Episode 5. Choose Your Battles.

 

A la fin de l’épisode précédent, Power Book III: Raising Kanan nous laissait avec une sacrée scène. Le meurtre de P-We sert d’introduction à cet épisode alors que Kanan doit désormais s’occuper de nettoyer le bordel dans lequel il se trouve. La confrontation avec sa mère au début de l’épisode est parfaite et symbolise parfaitement tout ce qui fonctionne dans cette série. La relation entre Kanan et sa mère est l’un des vrais points forts et la série continue ici de le démontrer efficacement. Kanan a beaucoup évolué depuis le début de la saison alors qu’il est désormais capable de mentir. Il sait très bien que mentir à sa mère va avoir des conséquences mais sa loyauté à son oncle Marvin est pour le moment plus importante que de dire la vérité à sa mère. Raq est vraiment une meilleure détective que le Détective Howard. Marvin de son côté sait mentir aussi ce qui permet d’accumuler les mensonges et donc de lancer la machine de façon plutôt intelligente. Raq est un personnage féminin fort qui nous permet aussi de voir comment les séries ont évolué au fil des années. Je ne suis pas sûr que Raq aurait été la femme qu’elle est dans Raising Kanan si la série avait vu le jour dans les années 90.

 

Dans un registre différent, Raq continue son plan afin d’avoir une longueur d’avance sur Unique. Elle ne veut pas de la guerre mais elle veut être plus intelligente que lui. Toute cette histoire de deal et de points de deal me plaît car elle permet de dépeindre tout un univers particulier au travers de personnages attachants et soignés. Si Power avait réussi à construire des personnages forts, « Power Book II: Ghost » avait eu énormément de mal à poursuivre l’histoire de façon intelligente. Power Book III: Raising Kanan permet de changer un peu les choses et surtout de donner une toute nouvelle dimension à l’univers de Power. Quelques retournements de situation se glissent ici. Le fait que le Détective Howard est le père de Kanan est probablement l’un des twists les plus tordus mais fascinants de Power Book III: Raising Kanan. Bien que cela pouvait être un brin prévisible compte tenu de ce que l’on a vu dans l’épisode 2, je dois avouer que la révélation permet de voir un peu plus clair et ainsi de faire évoluer la série.

 

A côté de ça, les scènes de violence de cet épisode de Power Book III: Raising Kanan se déroulent sans arme. C’est un point de vue intéressant sur la violence de la rue qui n’est pas forcément celle des armes. Kanan est en train de devenir le plus gros problème de Raquel et de facto je me demande si la saison ne va pas s’achever sur le meurtre de Raq soit des mains de son fils soit à cause de son fils. Le développement de Jukebox est pour le moment encore trop léger pour voir ce que Power Book III: Raising Kanan compte faire par la suite mais j’ai tout de même hâte de découvrir encore plus de cette série.

 

Note : 7.5/10. En bref, une fois de plus Power Book III: Raising Kanan continue de développer ses personnages de façon intelligente.

Disponible sur Starzplay

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article