Critiques Séries : The White Lotus. Saison 1. Episode 5.

Critiques Séries : The White Lotus. Saison 1. Episode 5.

The White Lotus // Saison 1. Episode 5. The Lotus-Eaters.

 

Alors que « The Lotus-Eaters » est l’avant dernier épisode de la saison 1 de The White Lotus, je dois avouer que la série nous conduit au fur et à mesure vers la tragédie introduite dans le prologue. Cet épisode décrit parfaitement l’épuisement, le désespoir et le malaise des hommes surmenés et perdus. Armond est un personnage fascinant qui est au bord de tout perdre après la fin de l’épisode précédent et qui nous offre une vision intéressante du futur. L’histoire de Paula dans cet épisode est plutôt fascinante et celle de Kai aussi par la même occasion. Et si Paula voulait aider Kai à voler quelques bijoux de la mère Mossbacher afin de l’aider financièrement ? Avec cet argent Kai et ses frères pourraient engager un avocat afin de poursuivre l’hôtel. C’est un peu une aventure de Robin des Bois. Tout du moins elle en a le fond mais l’enrobage est complètement différent. Paula reste quelqu’un d’intéressant car elle n’a pas l’air de porter dans son coeur les Mossbacher et à quel point ils peuvent être épuisants. La scène du vol est aussi surréaliste que délirante. On retrouve tout ce qui fait le charme de The White Lotus et même plus encore.

 

C’est la symbolique parfaite de ce que représente les aventures dépeintes depuis le début de la saison. The White Lotus offre depuis pas mal de temps une sorte de critique des riches par rapport à ceux qui n’ont rien. Après tout, au White Lotus les clients payent 9000 dollars la nuit des chambres pour voir à certaines occasions des hawaïens danser pendant qu’ils savourent un dîner. L’histoire du vol permet de faire évoluer le couple Mossbacher alors que Nicole et Mark vont se rapprocher après que ce dernier ait tenté de sauver sa femme du voleur. Olivia et Quinn voient leur père avec respect et c’est tout ce dont Mark avait besoin. Dans un sens, The White Lotus veut créer une sorte de chemin de la rédemption au fil de la saison où les pires actions de chacun sont là pour leurs donner des leçons. Lorsqu’un client veut aider un employé du White Lotus cela se transforme presque comme une sorte de malédiction. C’est le cas pour Paula et Kai mais aussi pour Tanya et Belinda.

 

Ce qui me fascine avec Jennifer Coolidge dans ce rôle est la façon dont elle incarne son personnage avec de nouvelles émotions à chaque épisode. Ce qu’elle fait dans cet épisode est parfait du début à la fin. Elle se sabotage toute seule, est vulnérable à souhait et souvent étrange mais c’est ce qui rend son personnage parfait. Enfin nous avons les Patton. Rachel découvre enfin pourquoi les Patton l’on accepté dans leur cercle. Ce n’est pas parce qu’ils respectent son boulot ou parce qu’ils pensent qu’elle est intéressante ou intelligente, ni même parce qu’ils aiment sa compagnie. Ils tolèrent Rachel car elle est belle et à chaque fois que Shane ou Kitty le signifie cela ne fait que renforcer ce sentiment qu’elle a au fond d’elle et qui la touche. Ce qui m’intéresse maintenant c’est de savoir qui est mort car le cercueil vu dans l’introduction du premier épisode nous attend la semaine prochaine.

 

Note : 9/10. En bref, The White Lotus est une série aussi fascinante qu’étrange.

Disponible sur OCS US+24

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article