Critiques Séries : Evil. Saison 2. Episode 10.

Critiques Séries : Evil. Saison 2. Episode 10.

Evil // Saison 2. Episode 10. O is for Ovaphobia.

 

Evil revient enfin sur RSM Fertility, l’une des grandes intrigues d’Evil. En se concentrant enfin sur cette clinique qui semble corrompre des ovules fertilisés, Evil revient aux fondamentaux. Ils pensent que RMS Fertility est responsable de créer des psychopathes. Alors que la clinique aide des femmes à tomber enceinte depuis des années, l’une de leurs premiers clients était Kristen Brouchard. Cela date tellement que ceux qui ont travaillé sur son cas ne travaillent plus dans la clinique actuellement. Mais Kristen a été au centre et au devant de la scène dans la série depuis ses débuts. Leland était son némésis avant de devenir cette saison le responsable de tous les maux de l’équipe. Une partie des démons que l’on rencontre dans Evil semblent avoir une certaine affinité avec Kristen et sa mère Sheryl sortait avec l’un des démons de l’univers de la série : Leland. Les Brouchard étaient peut-être la première famille de RMS et leur sang a été façonné de façon à ce qu’ils infectent les futures générations.

 

Si cette saison 2 est assez dense depuis le début et fait constamment des propositions aux téléspectateurs, cet épisode est encore plus dense que les autres. Il y a énormément de sous-intrigues et sous-développements qui permettent de préparer petit à petit la fin de la saison. « O is for Ovaphobia » nous offre donc un kidnapping, plus d’une conspiration, quelques évènements surnaturels et de nombreuses informations sont empilées les unes sur les autres. Si au premier abord cela peut paraître assez dense, Evil jongle entre les intrigues de façon tellement efficace que l’on ne voit pas le temps passer et tout paraît limpide. La fille de Kristen, Lexis, doit subir une opération car ses canines sont les mêmes que celles trouvées sur d’autres enfants conçus avec l’aide de RMS Fertility. La petite amie de Ben, Vanessa a un tout autre problème. Là aussi Evil gère quelque chose de surnaturel avec un angle tellement réaliste que cela rend le tout encore plus fascinant et terrifiant.

 

Depuis ses débuts, Evil a toujours aimé mélanger le réel avec le surnaturel jusqu’au moment où l’on doute presque de tout. Ben est un personnage qui a énormément évolué cette saison et je dois avouer que je suis ravi de voir la façon dont le scénario continue de le faire avancer. La relation entre Sheryl et Leland est elle aussi fascinante. Si dans un sens je ne sais pas trop ce qu’il faut en attendre par la suite, les scénaristes aiment se jouer de nous et des apparences trompeuses. Il y a forcément une révélation qui va tomber à un moment donné sur Sheryl. Quant à la conspiration autour des ovules de Kristen, je dois avouer que plus la série fait avancer cette histoire et plus celle-ci me fascine. Non seulement car les scénaristes parviennent à créer quelque chose de mystérieux mais aussi car ils savent faire en sorte que le tout fonctionne parfaitement. Reste alors David qui n’a pas beaucoup de place dans cet épisode (ce qui est une bonne chose compte tenu de tout ce que Evil fait avec les autres personnages).

 

Le problème avec Evil c’est que tous les personnages cachent quelque chose aux autres personnages. Mais cet épisode détient suffisamment de détails amusants et de twists aussi étranges que fascinants. L’ambiance de la série permet de faire en sorte que Evil reste bonne et RMS Fertility ne semble pas prête de révéler tous ses secrets pour le moment.

 

Note : 9/10. En bref, un épisode terriblement dense mais fascinant.

Prochainement sur TF1 et Salto

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article