Critiques Séries : The Wonder Years (2021). Saison 1. Pilot.

Critiques Séries : The Wonder Years (2021). Saison 1. Pilot.

The Wonder Years (2021) // Saison 1. Episode 1. Pilot.

 

Comme depuis des années les chaînes de télévision américaine semblent aimer les reboots, voici celui de Les Années Coup de Coeur (1988-1993). Si vous avez déjà vu comme moi une partie de la série originale, vous comprendrez alors pourquoi The Wonder Years nouvelle génération n’est pas aussi réussie. Disons que The Wonder Years manque de la magie de la série originale. Saladin K. Patterson (Psych, The Big Bang Theory) s’est occupé de ce reboot mais malgré son envie affichée de renouer avec la nostalgie des années 80, ce premier épisode est assez creux. Disons que la série n’est pas aussi inspirée que la série originale ne l’était. Il n’y a pas ce charme naturel, rendant du coup ce premier épisode un brin ennuyeux et assez pauvre en développement des personnages et intrigues. Ce qui faisait le charme de The Wonder Years à l’époque c’est qu’elle était dans son jus, dans son époque et cette nouvelle version cherche simplement à jouer sur la mode des reboots et de la nostalgie des années 80. Bien entendu, The Wonder Years se déroule à la fin des années 60.

 

La série met en scène un adulte afro-américain qui se remémore sa jeunesse à Montgomery dans l'Etat d'Alabama à la fin des années 1960 avec en toile de fond le contexte historique de l'époque (guerre du Viêt Nam, festival de Woodstock, scandale du Watergate…).

 

The Wonder Years ajoute le commentaire politique actuel ce qui permet de soulever certaines questions intéressantes sur le papier mais qui échoue à réellement en faire quelque chose de fort. Le fait que The Wonder Years se concentre sur une famille afro-américaine de la classe moyenne est admirable mais ce n’est pas pareil que la série originale. Il n’y a pas la même magie ni la même sensation. Dans un sens, The Wonder Years me rappelle ici plus Le Cosby Show que Les Années Coup de Coeur. Le sujet du racisme est central ici, peut-être un peu trop. A trop vouloir faire de commentaire sur Martin Luther King (certes on est en plein dans l’époque de sa mort) et tout ce qui s’en suit, The Wonder Years perd un peu de la puissance qu’elle devrait dégager en étant une série familiale. Après tout The Wonder Years devrait avant tout être une série sur une famille et cette famille n’est pas suffisamment développée dans ce premier épisode pour inspirer réellement quoi que ce soit. C’est assez plat et générique. La seule chose que cet épisode m’a donné envie c’est de revoir la série originale…

 

Note : 4/10. En bref, The Wonder Years a beau jouer sur la nostalgie des comédies des années 80, ce reboot a du mal à retrouver la magie de la série originale.

Prochainement sur Disney+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article