Critiques Séries : Y: The Last Man. Saison 1. Episode 5. Mann Hunt.

Critiques Séries : Y: The Last Man. Saison 1. Episode 5. Mann Hunt.

Y: The Last Man // Saison 1. Episode 5. Mann Hunt.

 

Si les adaptations de comics pullulent sur le petit écran, Y: The Last Man est un excellent exemple de ce qui fonctionne dans le genre. « Mann Hunt » démontre brillamment que les enjeux de la série sont bien plus grands et différents de ce que l’on aurait pu imaginer au départ. Dans cet épisode, Hero, Sam, Roxanne et leurs réserves de nourriture doivent retrouver Jennifer, Kimberly et Christine (et les autres femmes) au Pentagone. Tout ce que Y: The Last Man a déjà fait dans les quatre épisodes précédents afin de construire son univers est utilisé dans cet épisode. Il y a le chaos et les gens veulent des réponses mais la série ne compte pas tout nous révéler tout de suite pour autant. Il y a des théories de la conspiration sur ce qui a tué ceux détenant le chromosome Y et qui est responsable de tout ça. Le secret de l’identité de Yorick est important car c’est aujourd’hui le seul homme et donc la seule personne capable de peut-être sauver les femmes de la fin de l’humanité. Bien entendu Yorick ne peut pas garder son masque sur le visage tout le temps sinon ce serait dommage d’avoir un acteur mais « Mann Hunt » donne une occasion au personnage d’évoluer malgré tout.

 

La petite aventure de Yorick et 355 est intéressante car en plus de bousculer un peu la narration, cela permet aussi de développer en parallèle les deux personnages de façon assez différente. Je ne sais pas trop ce que cherche 355/Sarah car je doute qu’elle soit blanche comme neige mais la série garde le mystère pour le moment dans le but de faire avancer le personnage avant de tout nous révéler prochainement. C’est en tout cas de cette façon que je le ressens et cela me plaît. L’existence de Yorick n’est pas un secret pour nous mais c’en est un pour les autres. Il y a une femme enceinte, rendant le récit encore plus complexe et paranoïaque. Christine choisit donc de faire confiance à Kimberly ce qui permet aussi de créer des conditions intéressantes afin de passer à la seconde manche du récit. Y: The Last Man ne reste jamais statique et est en constante évolution ce qui est fascinant.

 

Je dois avouer que lorsque Y: The Last Man a débuté je m’attendais à retrouver encore et encore les mêmes intrigues sur les mêmes genres de personnages. Mais non, Y: The Last Man est originale et sait à la fois renouveler le genre post-apocalyptique tout en créant une intrigue où les personnages sont tous plus intéressants les uns les autres. « Mann Hunt » démontre tout de même que Y: The Last Man n’a pas encore suffisamment développé l’histoire de Yorick contrairement à celle de 355 ou Dr Mann par exemple. J’espère donc que notre seul homme en vie aura l’occasion de briller un peu plus prochainement.

 

Note : 8/10. En bref, Y: The Last Man continue de développer son univers.

Disponible sur Disney+ Star

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article