L'année des records pour Novak Djokovic ?

L'année des records pour Novak Djokovic ?

Après ses trois sacres en Grand Chelem cette année (Open d’Australie, Roland Garros et Wimbledon) Novak Djokovic peut entrer - encore - un peu plus dans l'histoire. Bien qu’il ait tristement loupé le “Golden Slam”, il peut encore entrer dans le cercle restreint des détenteurs du “Grand Chelem”. L’US Open est un rendez-vous incontournable de la saison de tennis, retrouvez les meilleurs cotes du tournoi sur le dernier arrivant des opérateurs de paris sportifs.

 

Qu’est-ce que le “Golden Slam” et le “Grand Chelem” ?

Le terme Golden Slam est inventé et diffusé par la presse après la performance réalisée par la joueuse de tennis Steffi Graf, en 1988. Il s'agit de remporter, sur une saison, les quatre Grand Chelem ainsi que la médaille d’or aux Jeux Olympiques. Une prouesse extrêmement difficile que seule l'Allemande est parvenue à réaliser depuis tout ce temps. Si des vedettes tels que André Agassi, Rafael Nadal ou encore Serena Williams ont déjà accompli l’exploit du Grand Chelem doré en carrière (4 tournois majeurs et une médaille d'or olympique) aucun d’entre eux n’est parvenu à le concrétiser sur une seule et même année.

Le Grand Chelem est le fait de remporter la même saison, les quatre tournois majeurs du circuit international organisés sous l'égide de la Fédération Internationale de Tennis, à savoir l’Open d’Australie, Roland Garros, Wimbledon ainsi que l’US Open.

 

Une année 2021 (quasi) parfaite pour le Serbe

Novak Djokovic était donc en bonne position pour marcher sur les traces de la joueuse Steffi Graf. En effet, le sportif serbe, actuel numéro 1 mondial sur le circuit ATP, connaît une saison riche en succès où il compte déjà un nombre important de victoires. Il s'est adjugé de l’Open d’Australie en février. Il a ensuite soulevé la Coupe des Mousquetaires, en juin à Roland Garros. Puis, il a dompté la pelouse de Wimbledon, en juillet. Un succès précieux sur le sol anglais, puisque Djoko était venu chercher un record, celui de 20 titres en Grand Chelem. Record co-détenu par ses deux grands rivaux Rafael Nadal et Roger Federer. Une performance historique, à 34 ans, il a d’ores et déjà remporté 9 Open d’Australie, 2 Roland-Garros, 6 Wimbledon et 3 US Open.

 

Jusqu'à la, “Nole” réalisait un sans faute. Malheureusement, ses espoirs de rejoindre Steffi Graf, seule détentrice du “Golden Slam” se sont envolés, fin juillet, à Tokyo. Pourtant toutes les étoiles étaient alignées pour qu’il réussisse. Au Pays du soleil-Levant, le champion avait toutes les cartes en main pour réaliser un parcours parfait. Il a pu notamment profiter des absences de grands noms. Cinq joueurs du top 10 ont préféré déclarer forfait pour ces Jeux Olympiques 2021, initialement prévus pour 2020. Parmi les grands absents, il y a l’Espagnol Rafael Nadal (3e au classement mondial), l’Autrichien Dominic Thiem (6e mondial), le finaliste de Wimbledon Matteo Berrettini (8e mondial) mais aussi le Canadien Denis Shapovalov (10e mondial). Blessé au genou, Roger Federer a également renoncé à y participer, quelques jours avant le début de la compétition. Le tennisman paraissait même détendu face au défi qui l'attendait. « La pression est un privilège. Sans elle, il n'y a pas de sport professionnel. Pour espérer rester au sommet d'un sport, on a intérêt à apprendre à gérer la pression, » avait-il confié au début de la compétition.

 

Mais les Jeux Olympiques sont toujours plein de surprises et les prétendants restent nombreux. La preuve en est. Alors que tout se déroulait sans encombre pour le Serbe était en balade de santé du côté de Tokyo. Après s'être facilement qualifié pour les quarts de finale après sa victoire contre l’Espagnol, Alejandro Davidovich Fokina (6-3, 6-1). Sans pitié, il est ensuite venu à bout du Japonais Kei Nishikori, favori local, en à peine 70 minutes. " Les matchs ne deviennent pas plus faciles, mais mon niveau de jeu s'améliore de plus en plus," a confié Djokovic après la rencontre, « Je sais que plus le tournoi avance, mieux je me sens sur le terrain et plus mon niveau de jeu augmente. C'est le cas ici. C'était ma meilleure performance du tournoi ce soir contre un très bon adversaire.”

Le joueur a profité de l'élimination du Grec, Stefanos Tsitsipas (tête de série numéro 3) par le Français Hugo Humbert en huitième de finale. Même sort pour Daniil Medvedev, le Russe numéro 2 mondial, s’est fait éliminer lors des quarts de finale.

En pleine confiance, Novak Djokovic possédait un boulevard pour s’imposer. Mais il a montré un tout autre visage lors des demi-finales face à Alexander Zverev. Le Serbe s’est imposé sans difficulté dans le premier set. Mais, dans le deuxième set, les échanges s’équilibrent etl’Allemand prend le dessus avant de remporter le match. Tremblement de terre à Tokyo ou le Djoker voit le Graal lui filer entre les doigts.

 

En route vers le “Grand Chelem”

Si le numéro 1 mondial n’est pas parvenu à atteindre son objectif du “Golden Slam”, il peut toujours prétendre remporter l’US Open, en septembre prochain et ainsi faire partie des dix-neuf sportifs ayant déjà réalisé le “Grand Chelem”. S'imposer dans quatre tournois majeurs n’est pas une mince affaire. Le chemin est donc encore long, mais lorsque l'on connaît le mental d’acier du Serbe, on se dit que rien ne semble pouvoir lui barrer la route, même pas une défaite aux JO. Quoi qu’il en soit, le sportif n’oublie pas ses objectifs. “ Il y a quatre Grands Chelems par an, donc on joue tous pour cet objectif incroyable et ces fabuleux trophées. Je vais continuer à me battre, à tenter de les égaler. Et dans le même temps, je vais continuer mon propre chemin. On a tous nos parcours personnels et c’est comme ça," a-t-il déclaré avant le tournoi de Wimbledon, il y a quelques semaines.

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article