Only Murders in the Building (Saison 1, épisodes 1 à 3) : enquête pour meurtre à la petite semaine

Only Murders in the Building (Saison 1, épisodes 1 à 3) : enquête pour meurtre à la petite semaine

Des meurtres mystérieux à Manhattan et une équipe de branquignoles pour enquêter ? C’est le point de départ de Only Murders in the Building. Cette comédie rassemble Martin Short, Steve Martin et Selena Gomez dont l’obsession de leurs personnages pour les affaires criminelles est aussi séduisante que drôle. Ce savoureux mélange entre le burlesque et l’enquête policière est vraiment efficace. Créée par Steve Martin, John Hoffman et Dan Fogelman, Only Murders in the Building n’hésite pas à mélanger les idées et les genres tout en créant un univers qui donne envie de revenir. Rapidement Only Murders in the Building créée le trio de tête de la série comme un trio qui fonctionne. Mabel, Oliver et Charles vont rapidement s’associer autour de leur amour pour le podcast de vraie histoires de meurtres. Chacun des personnages a beau être intéressant en groupe, ils sont aussi intéressants séparés. Chacun a une raison de faire ce qu’il fait et surtout son propre point de vue. Cela permet de créer des situations amusantes au milieu d’un univers plus mélancolique et sombre grâce au meurtre sur lequel ils enquêtent.

 

Trois inconnus, obsédés par les affaires criminelles, se retrouvent liés à un meurtre dans la vie réelle et décident de résoudre le cas...

 

Le meurtre de Only Murders in the Building est simplement là pour créer une histoire autour de trois personnages. Un peu comme d’autres séries policières dans un registre différent (notamment Mare of Easttown si l’on parle de séries récentes). Le whodunnit s’avère être une motivation de base dans Only Murders in the Building mais rapidement c’est un élément assez secondaire alors que l’on en apprend un peu plus sur les personnages et la relation que les scénaristes créent autour d’eux. Il y a quelque chose fascinant chez chacun des personnages : Charles l’ancienne star d’une série policière, Mabel une jeune femme qui est passionnée de façon différente des autres et Oliver qui est metteur en scène de pièces de théâtre. Chacun a sa pierre à apporter à l’édifice et chacun a une occasion de briller dans ces trois premiers épisodes. Only Murders in the Building a beau être simpliste en surface, elle reste une série généreuse avec ses personnages et ambition dans sa façon de conduire son récit. Selena Gomez est quant à elle une vraie révélation qui a bien plus d’occasion de démontrer son talent ici que dans Waverly Place (Disney Channel).

 

Note : 8/10. En bref, un délire assumé et réussi où le trio de personnage est succulent.

Disponible sur Disney+

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article