Schmigadoon! (Saison 1, 6 épisodes) : partir à l'aventure en musique

Schmigadoon! (Saison 1, 6 épisodes) : partir à l'aventure en musique

Dans son offre, Apple TV+ continue les séries originales qui sortent un peu des sentiers battus. Schmigadoon est une comédie musicale qui peut facilement faire penser à d’autres séries (The Good Place notamment) mais elle a beau avoir de beaux numéros musicaux réussis, le reste l’est un peu moins. Ken Daurio (Moi moche et méchant) et Cinco Paul (Moi moche et méchant) ont créé un univers folklorique et amusant mais ils n’ont pas vraiment su quoi faire de leur casting. C’est là la vraie limite de leur série dont le point de départ est pourtant bon : un couple se retrouve coincé à Schmigadoon car ils doivent réapprendre à s’aimer (ou bien se sont-ils réellement aimé ?). Dans le registre de la comédie romantique, Schmigadoon apparaît comme un petit OVNI qui a tout pour séduire. Ajoutez à cela Barry Sonnenfeld (Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire pour Netflix) qui s’est attelé à la mise en scène.

 

Cecily Strong et Keegan-Michael Key se retrouvent dans un périple en sac à dos censé donner un nouveau souffle à leur relation. Ils découvrent une ville magique dont tous les habitants vivent dans les studios d’une comédie musicale des années 40. Pour quitter cet endroit, les deux personnages devront trouver le « véritable amour ».

 

Malgré ses défauts le plaisir coupable de la comédie musicale est présent. L’histoire reste simple (comme souvent dans les comédies musicales) et se repose donc grandement sur la musique. De ce point de vue là, je n’attendais rien de Schmigadoon et j’ai été plus que surpris. Schmigadoon a cette envie de dépoussiérer une histoire qui appartient clairement au Moyen Âge des comédies musicales (qui se produisent encore pour certaines sur les planches de Broadway). Le casting est réussi, puisant dans les ressources de Broadway afin de créer un lien de parenté avec ce que la série cherche à mettre en scène. En six épisodes, Schmigadoon n’a pas perdu de temps pour utiliser son casting à bon escient dans des décors à l’esthétique travaillée et donnant l’impression de regarder un spectacle sur scène. Le sarcasme de l’histoire se rapproche un peu plus de The Good Place. C’est d’ailleurs une bonne chose et cela permet d’apporter une vraie modernité au récit. Mais le récit a souvent du mal à passer outre son précepte de départ et se retrouve donc un peu coincé entre deux … numéros musicaux.

 

Les éléments un peu nouveau apporté au genre ne sont pas toujours utilisés à bon escient, voire trop partiellement utilisés. Il n’y a pas de vrais enjeux, pas de perspective ou même de vrai comique de situation qui pourrait donner l’impression que spectateur qu’il n’est pas là que pour la musique. Schmigadoon reste donc suffisamment appréciable pour le côté enchanteur et ensoleillé des pauses musicales mais au delà de ça, cette saison 1 ne sait pas utiliser son casting afin de raconter une vraie histoire. La confrontation de notre couple de 2021 et de cette petite ville pittoresque d’un autre temps n’apporte pas de choc des cultures. Tout est brossé mais seulement en surface. Kristin Chenoweth est sous exploité jusqu’à l’avant dernier épisode où elle a enfin la chance de briller et de montrer l’étendue de son talent. Son numéro est probablement mon préféré de la saison.

 

Je ne peux pas trop en vouloir à Schmigadoon de vouloir tenter quelque chose de neuf mais Schmigadoon n’apporte rien de neuf narrativement parlant comme a pu le faire Crazy Ex Girlfriend. Cela n’a pas non plus le potentiel saugrenu d’une 30 Rock ou d’une Portlandia… Il n’y a rien de neuf, que du vieux que l’on tente de nous faire passer pour quelque chose de nouveau.

 

Note : 5/10. En bref, en dehors des numéros musicaux réussis, Schmigadoon n’offre rien de neuf sous le soleil et peut finir par devenir laissant tant son récit manque d’enjeux et de perspectives.

Disponible sur Apple TV+

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article