Critique Ciné : Barbaque (2021)

Critique Ciné : Barbaque (2021)

Barbaque // De Fabrice Eboué. Avec Fabrice Eboué et Marina Foïs.

 

Fabrice Eboué est connu pour son humour noir et Barbaque ne lui fait pas défaut. C’est gore, décalé, drôle et osé à la fois. Mais ce qui fait le sel de ce film c’est avant tout la relation à l’écran entre Fabrice Eboué et Marina Foïs. Le duo fonctionne à merveille et c’est tout ce que l’on pouvait demander de cette comédie où l’on tue du vegan. Forcément qui dit Fabrice Eboué dit aussi film clivant. On peut adorer ou détester mais j’adore le style comique du réalisateur, scénariste et acteur. Il ne faut pas prendre le film au premier degré au risque de passer complètement à côté de son humour caustique. Le film fait du début à la fin dans le politiquement incorrect ce qui lui permet de tout tenter et de tout oser. Tout cela pour le plus grand plaisir du spectateur bien évidemment. Ce n’est pas la première fois que Eboué s’attaque à un sujet assez casse gueule et finalement il réussi toujours à en faire ressortir quelque chose d’original et surtout de vraiment plaisant à regarder. La durée assez courte permet d’enchaîner les scènes sans jamais laisser retomber l’esprit comique du film. Il y a une évolution des personnages qui se fait petit à petit et de façon intelligente.

 

Vincent et Sophie sont bouchers. Leur commerce, tout comme leur couple, est en crise. Mais leur vie va basculer le jour où Vincent tue accidentellement un vegan militant qui a saccagé leur boutique… Pour se débarrasser du corps, il en fait un jambon que sa femme va vendre par mégarde. Jamais jambon n’avait connu un tel succès ! L’idée de recommencer pourrait bien les titiller…

 

Là où j’aurais pu croire que Barbaque aurait été une mauvaise surprise c’est finalement tout l’inverse. Marina Foïs est en plus de ça excellente dans le rôle de Sophie. Elle hérite des meilleures répliques et l’on sent que le rôle été fait sur mesure rien que pour elle. Toutes les communautés (boucher ou vegan) en prennent autant pour leur grade. Barbaque est donc un film drôle auquel il faut certes adhéré pour aimer mais qui fonctionne du début à la fin. Il n’y a pas de temps morts et l’on sent l’envie de faire un film subversif sans pour autant prendre un camp. Certes les vegans sont dépecés et vendu comme du bétail dans l’étale d’une boucherie mais les bouchers en prennent eux aussi pour leur grade. Notamment avec ce personnage secondaire qui a bien réussi sa vie avec de la viande industrielle et pas de très bonne qualité. On sent ici l’envie de critiquer toute une filière sans jamais donner raison à l’un ou l’autre. Fabrice Eboué livre donc ici une très belle comédie à l’humour ciselé qui lui va comme un gant.

 

Note : 8/10. En bref, une comédie folle mais réussie.

Sorti au cinéma le 27 octobre 2021

 

Retour à l'accueil

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

delromainzika

Retrouvez sur mon blog des critiques de cinéma et de séries télé du monde entier tous les jours
Voir le profil de delromainzika sur le portail Overblog

Commenter cet article